outre-mer
territoire

Le Réunionnais Ferdinand Mélin-Soucramanien nommé déontologue de l'Assemblée nationale

politique
Ferdinand Mélin-Soucramanien
Le professeur de droit constitutionnel Ferdinand Mélin-Soucramanien, en juillet 2012 à Paris. ©AFP/JACQUES DEMARTHON
Le bureau de l'Assemblée nationale a désigné mercredi à l'unanimité le professeur de droit constitutionnel Ferdinand Mélin-Soucramanien au poste de déontologue de l'Assemblée, a annoncé dans un communiqué son président, Claude Bartolone (PS). 
Le déontologue de l'Assemblée est chargé de conseiller les députés dans toute situation délicate en matière déontologique et d'alerter le Bureau en cas de manquement. Il avait aussi pour mission de recueillir les déclarations d'intérêt des députés mais depuis l'adoption l'an dernier de la loi sur la transparence de la vie publique, c'est la Haute autorité pour la transparence qui s'en charge.
 
La précédente déontologue, Noëlle Lenoir, nommée en octobre 2012, avait fait savoir, lors de l'adoption de la loi, qu'elle souhaitait quitter la fonction.
 
Claude Bartolone avait annoncé début mars, lors d'un déplacement à la Réunion, qu'il proposerait la nomination de M. Mélin-Soucramanien, originaire de l'île et professeur de droit constitutionnel à l'université Bordeaux IV.
 
Ce juriste a notamment fait partie de la commission Jospin sur la rénovation et la déontologie de la vie publique. Dans son communiqué, Claude Bartolone "salue à cette occasion l'important travail" réalisé par Noëlle Lenoir. 
Publicité