Détournement de fonds à LADOM : réactions en chaîne

justice
Palais de justice de Bobigny
Palais de justice de Bobigny ©Maïté Koda
L'annonce hier du détournement de 300 000 euros à LADOM a suscité énormément de commentaires sur notre page facebook. La1ere.fr a joint le directeur financier qui s'est accusé de cette fraude. Il ne souhaite faire aucun commentaire pour l'instant. 
Au lendemain des révélations du Monde (lien édition abonnés) sur les détournements financiers à LADOM, alors que la parquet de Bobigny a ouvert une instruction, la1ere.fr a cherché à joindre le principal incriminé : le directeur administratif et financier (DAF) de l'Agence de l'Outre-mer pour la mobilité. Franck L. a répondu et n'a voulu faire aucun commentaire sur l'affaire en cours. La1ere.fr lui a indiqué l'importance des réactions Outre-mer. Le DAF de LADOM a répondu qu'il en était "conscient".  

Le DAF de LADOM est chez lui

Maître Florence Rault, l'avocate du Directeur administratif et financier de LADOM, a confirmé à La1ere.fr que "son client s'est bien rendu au commissariat de Saint-Denis et qu'il y a séjourné", sans vouloir dire s'il s'était accusé ou pas d'avoir détourné 300 000 euros de LADOM. Elle ne confirme pas non plus qu'il a été mis à pied par LADOM. "Il est chez lui, il ne travaille pas. Il peut être en RTT ou en congés". Selon Le Monde, LADOM a déposé une plainte contre son cadre et l'a mis à pied à titre conservatoire, première étape d'un licenciement pour faute lourde.

Réactions sur facebook

Du côté des réactions, sur la page facebook de la1ère, c'est un déferlement de commentaires. Exemple avec cette jeune Réunionnaise qui écrit : "Révoltée !!! Dire qu'ils chipotaient s'il manquait une virgule dans le dossier. Trois fois, Saint-Joseph-Saint-Denis pour un dossier ! Jamais bon, en plus, ils se contredisaient. Pas le droit à un billet d'avion. (...) Il m'a fallu un an pour rembourser le billet". Un autre internaute s'exclame : "300 000 euros, ça fait combien de billets pour nos jeunes !!". Un Mahorais installé à Rennes affirme aussi : "on s'en doutait bien". Une Martiniquaise ajoute : "comment est-ce si facile de détourner de l'argent dans les collectivités... Embauche-t-on des gens compétents ? (...) ou des amis d'amis à qui on doit quelque chose ?". Plusieurs fois, le mot de "honte" revient. 

Et sur Twitter

Et sur Twitter, cette affaire de détournement d'argent à LADOM suscite des commentaires. Exemple avec un twittos fan de soca et de dancehall, à lire ici.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live