outre-mer
territoire

Rhum J-5 : échos côtiers

voile
curé st malo
©DP
Dans cinq jours, le grand départ de la dixième Route du Rhum sera donné à Saint-Malo. Suite de la découverte des coulisses de la course, dans la cité corsaire. La rencontre du jour : un curé en zodiac !

#Marin du jour

Drôle d'équipier sur ce zodiac qui navigue entre les 91 bateaux dans le port de Saint-Malo: le curé de la cathédrale de la cité corsaire propose aux skippers qui le souhaitent de bénir leurs bateaux. C'est ce qu'il a fait avec le "Ville de Sainte-Anne", du Guadeloupéen Philippe Fiston :
##fr3r_https_disabled##
Le curé de Saint-Malo a même pris la précaution de porter une brassière de sauvetage, au cas où...


#Revanche ?

Dans le port, deux bateaux sont l'un derrière l'autre, comme...en 1978, mais pas dans le même ordre.  Lors de la première Route du Rhum, le petit trimaran jaune de Mike Birch a devancé sur la ligne d'arrivée le grand Kriter V de Michel Malinovski de 98 secondes. Deux sistership des bateaux de 1978 seront au départ cette année ! 
kriter et olympus, le retour
©DP

C'est Jean-Paul Froc, sur Groupe Berto qui sera à bord de la réplique du trimaran vainqueur de la première édition. 
Quant au Krit'R V, c'est l'original qui sera au départ, rénové par le skipper, Benjamin Hardouin. Lequel devancera l'autre à l'arrivée ? Une chose est sûre, cette fois ils ne gagneront pas la Route du Rhum : en 1978 Mike Birch avait effectué la traversée entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre en 23 jours et 6 heures. En 2006, le recordman de l'épreuve, Lionel Lemonchois a mis 7 jours et 17 heures sur le même parcours !



#Ambiance

Dans Saint-Malo, les groupes guadeloupéens de carnaval mettent l'ambiance. Ici, devant le pavillon de la Guadeloupe, rencontre impromptue avec le groupe Nasyon a neg Mawon, des Abymes :



#Au menu

Dans une pizzeria du centre de Saint-Malo :
menu pizzeria St Malo
©DP
Accras de thon, poulet créole et moelleux à l'ananas... Pas de doute, ça sent le Rhum. Confidence du cuisinier (très en forme, à l'heure du déjeuner) : "Une fois tous les quatre ans, on marche au Rhum, on peut se le permettre" (il avait l'air, effectivement... La Route du Rhum, ça s'arrose :))


#Belle histoire

Luc Coquelin et la peluche
©DP

Luc Coquelin, le plus malouin des Guadeloupéens, ne sera pas vraiment solitaire : il embarque avec lui un racoune de Guadeloupe (le symbole de l'île). La peluche est arrivée par avion, expédiée à Luc Coquelin par les écoliers d'une classe maternelle de Sainte-Rose. Le racoune va faire le voyage retour en bateau avec Coquelin ! Dans le même temps, un skipper qui a passé son enfance en Guadeloupe, Thibaut Vauchel-Camus, emmène une peluche d'hermine, confiée par une classe de maternelle de Pleurtuit, en Bretagne. Il est chargé de remettre l'hermine aux enfants de Sainte-Rose.  Les deux classes correspondent entre elles. Le convoyage des peluches est donc un joli symbole !



#Bonus

Comme chaque jour, voici le journal audio de la Route du Rhum, réalisé et présenté par Martin Baumer, de Radio Outre-mer 1ère :




Publicité