JOMD 2015 : Chloé et Stelly diplômées à la recherche d’un emploi Outre-mer

emploi
Chloé Gargar et Stelly Antoinette à la JOMD 2015
Chloé Gargar et Stelly Antoinette à la JOMD 2015 ©CB
Chloé Gargar et Stelly Antoinette sont venus ce samedi pour la première fois à la Journée Outre-mer Développement (JOMD) à Paris. Diplômées et motivées, elles rêvent d’un emploi Outre-mer. La1ère les a suivies.
Crée en 2009, la Journée Outre-mer Développement (JOMD) vise à favoriser les rencontres entre employeurs Outre-mer et jeunes diplômés désireux de quitter l’hexagone. Au pavillon Gabriel, situé à deux pas du palais de l’Elysée, tout est fait pour le recrutement. Cela ressemble à l’Apec (Association pour l’emploi des cadres), version luxe. 1 500 personnes dont 70 % de diplômés, 25 groupes qui recrutent, c'est le cocktail idéal selon les organisateurs de la JOMD.  
 
GBH (Groupe Bernard Hayot)
Entretiens avec des représentants du Groupe Bernard Hayot sur un stand (à La Réunion) ©CB


Prendre des contacts

Chloé Gargar a grandi en Guadeloupe à Baie Mahaut. A 19 ans, elle est venue suivre des études dans l’hexagone. Diplômée d’un master en marketing, communication, option achat et distribution, cette jeune guadeloupéenne aimerait bien travailler dans la grande distribution outre-mer. La JOMD est l’occasion pour elle de prendre des contacts.
 
Chloé Gargar en entretien sur le stand du Groupe parfait à la JOMD 2015
Chloé Gargar en entretien sur le stand du Groupe parfait à la JOMD 2015 ©CB


Bonne organisation

Stelly Antoinette a fait des études de Droit à la faculté d’Assas à Paris. Elle est diplômée de l’IGS en ressources humaines. Cette Réunionnaise de 25 ans est prête à partir dans tout l’Outre-mer, même si elle a forcément un attachement particulier à La Réunion. "C’est très bien organisé ici, confie-t-elle à La1ère. J’ai pu voir des offres d’emploi en ligne et me préparer aux entretiens".

Stelly Antoinette présente son CV au groupe GBH à la JOMD 2015
Stelly Antoinette présente son CV au groupe GBH à la JOMD 2015 ©CB
 

Un travail Outre-mer

En fin de journée, Chloé Gargar est sur les rotules, mais enthousiaste. "J’ai donné une dizaine de CV, déclare-t-elle à la1ère, je repars avec de nombreux contacts et je pense avoir ma chance pour deux postes".   
Les Outre-mer en continu
Accéder au live