Régionales à La Réunion : accord entre la gauche et le centre pour le second tour

politique
Région : Bello et Robert
©Réunion 1ère
Arrivés en deuxième et troisième positions derrière Didier Robert (LR), Huguette Bello (gauche) et Thierry Robert (Modem) ont décidé de fusionner leurs listes. Patrick Lebreton (gauche) arrivé en quatrième position, s'associe à ce "front anti-Robert".
Un accord a été trouvé lundi soir à La Réunion entre les listes de gauche (Bello et Lebreton) et celle du centre pour tenter de battre celle d'union de la droite menée par le président sortant du conseil régional Didier Robert (LR) et arrivée en tête. Ainsi, cette liste de rassemblement sera conduite par la députée Huguette Bello (DVG), qui avait recueilli 23,8% des voix au premier tour des régionales, avec en seconde position Thierry Robert (MoDem), qui a recueilli 20,3%.
 
Cette liste compte ensuite à part égale des colistiers d'Huguette Bello (PLR, une partie du PS et divers gauche) et de Thierry Robert. De plus, 2 à 4 places, sur un total de 45, ont été attribuées à Patrick Lebreton qui conduisait une liste composée de l'autre partie du PS et du Parti communiste réunionnais (PCR) mais qui n'a recueilli que 7,12%.
 
 

"Respect des règles républicaines"

Les négociations ont essentiellement porté sur la tête de liste. Huguette Bello demandait le respect des règles républicaines voulant que la priorité soit donnée au mieux placé tandis que Thierry Robert la revendiquait, assurant être le mieux placé pour battre Didier Robert, qui a recueilli 40,36% des suffrages sur sa liste d'union notamment avec l'UDI.

Il reste maintenant à convaincre les 136.188 électeurs (sur les 625.471 inscrit de l'île) qui se sont prononcés en faveur de l'une des ces trois listes au premier tour d'accorder leur confiance à cet attelage inédit.

Et dans ce camp comme dans celui de Didier Robert, il faudra aussi convaincre le maximum d'abstentionnistes (55,55%) de se rendre aux urnes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live