outre-mer
territoire

Christiane Taubira : "la déchéance de la nationalité n'est pas souhaitable"

politique
Christiane Taubira
La ministre de la Justice a fait entendre sa voix discordante. Après avoir gardé le silence pendant plusieurs jours, Christiane Taubira a réaffirmé sa conviction sur l'inutilité de la déchéance de la nationalité pour les Français binationaux. La ministre s'en est expliquée ce jeudi sur iTélé. 
La ministre de la Justice Christiane Taubira a réaffirmé jeudi sa conviction que "la déchéance de nationalité n'est pas souhaitable" pour les Français binationaux, critiquant une mesure à l'efficacité "absolument dérisoire".

"Je ne fais pas mystère du fait que oui, je pense que la déchéance de nationalité n'est pas souhaitable pour des Français binationaux parce que l'efficacité, et le Premier ministre en a convenu, est absolument dérisoire", a-t-elle expliqué sur iTELE au micro de Laurence Ferrari
Christiane Taubira interviewée sur iTélé
Christiane Taubira interviewée sur iTélé ©DR


Déclaration choc en Algérie

Lors d’un déplacement en Algérie le 22 décembre 2015, Christiane Taubira avait déclaré à la radio algérienne Chaîne 3 : "Cette déchéance de nationalité sur des personnes nées françaises, qui appartiennent depuis leur naissance à la communauté nationale, cela pose un problème de fond sur un principe fondamental qui est le droit du sol, auquel je suis profondément attachée, et qui est, dans l’histoire de la construction de la communauté française sur une base civique, un pilier fondamental". Dès le 23 décembre, sa présence lors de la conférence de presse de Manuel Valls qui annonçait juste le contraire semblait signifier qu'elle entendait rentrer dans le rang. Finalement, la ministre de la Justice a montré qu'elle ne comptait pas perdre son indépendance d'esprit.
Publicité