outre-mer
territoire

Archives d'Outre-mer : Fet Kaf à La Réunion

archives d'outre-mer
20 décembre à la Réunion
©Réunion 1ère, 2017
Le 20 décembre on célèbre l'abolition de l'esclavage à la Réunion. Une journée devenue fériée, commémorée dans divers points de l'île. Des défilés, des reconstitutions historiques, et surtout musiques et danses, autour d'une histoire commune et fondatrice.
 

Une abolition par décret 

Le 20 décembre 1848, Joseph-Napoléon Sébastien-Sarda dit Sarda Garriga, arrivé deux mois auparavant avec le titre de gouverneur, proclame par décret l'abolition de l'esclavage sur l'île de La Réunion. C'est en souvenir de cette date que l'on célèbre ​​la « Fête des Cafres », ou plutôt « Fèt Kaf » en créole réunionnais, du nom donné aux Noirs descendants d’esclaves. 

Depuis 1983, le 20 décembre est devenu un jour férié. Des animations diverses se succèdent partout sur l'île, au son bien sur du maloya et du sega. Regardez les commémorations à Saint-Pierre, un reportage de RFO Réunion, le 20 décembre 2007
Saint-Pierre organise son premier 20 décembre ©la1ere

171 ans d'abolition de l'esclavage

La Fèt Kaf, aussi nommée "Fête de la liberté", est devenue la grande fête du peuple de La Réunion. Cette terre métisse se rassemble autour de l'histoire douloureuse de l'esclavage. La journée du 20 décembre est parcourue de temps festifs pour accompagner une mémoire difficile. Les manifestations musicales font sonner le maloya aux quatre coins de l'île. Ce sont souvent des concerts gratuits, des kabars avec les meilleurs musiciens. Une journée commémorative dans le respect, un hommage aux ancêtres avec dignité et émotion.

Regardez le reportage de Réunion 1ère en 2010
©la1ere