Boxe : retour gagnant pour le boxeur Antillais Jean-Jacques Olivier

boxe
Jean Jacques Olivier
©Outremer la1ère

Jean-Jacques Olivier s'est facilement imposé face au serbe Vukasin Obradovic pour son retour sur le ring à Fontenay-sous-Bois, après une grave blessure par balles il y a deux ans à Toulouse. 

Jean-Jacques Olivier n'a pas fait dans la dentelle pour son retour à la compétition après sa grave blessure par balles, il y a deux ans, à Toulouse. L'Antillais s'est facilement imposé au dépens du Serbe Vukasin Obradovic.

J'étais impatient, j'étais excité, j'avais du stress aussi dans les vestiaires, mais dès que l'on m'a appelé et que je suis monté sur le ring, c'était la guerre. Je suis très content. 

Jean-Jacques Olivier

 

Né d'une mère martiniquaise et d'un père guadeloupéen, Jean-Jacques Olivier a débuté la boxe en 2016 à la Martinique. Performant, il décroche le titre de champion de France des lourds légers en décembre 2018.

La suite est beaucoup plus compliquée. Le samedi 18 mai 2019, deux frères attendent un rendez-vous près d’une voiture stationnée au fond d’un parking de la zone commerciale de Purpan, près de Toulouse. Deux individus auraient alors surgi à bord d’un scooter. Le passager du deux-roues braque les deux frères, fouille leur voiture et y vole un sac. C’est là que Jean Jacques Olivier s'impose avant d'être touchée par un coup de feu. Il est gravement blessé au thorax. Son pronostic vital était engagé. 

Après ce retour réussi sur le ring, Jean-Jacques Olivier ne cache pas son ambition. 
 

Maintenant, j'ai un objectif c'est d'être champion du monde. Je vais y aller étape par étape. Les cicatrices, c'est le parcours d'un homme qui reste dans le passé.    

Jean-Jacques Olivier 

 

Regardez le reportage de Francis Gibrien et Nordine Bensmail :