outre-mer
territoire

Comment Eramet va relancer la SLN : Nouvelle-Calédonie, nickel, production responsable, la PDG Christel Bories parle

industrie
christel bories
Christel Bories, Présidente du groupe minier et métallurgique Eramet ©Alain Jeannin
La SLN s'engage résolument pour la protection de l'environnement malgré la concurrence agressive de producteurs à bas coûts. Le plus ancien producteur de nickel au monde a une feuille de route claire et pertinente, estime Christel Bories. La PDG d'Eramet est confiante mais toujours prudente...

 
En Nouvelle-Calédonie, le plan de sauvetage de la Société Le Nickel (SLN) poursuit son chemin. L’évolution du modèle industriel vers un équilibre entre l'export de minerai brut et la production de ferronickel haut de gamme pour l'inox dans l’usine de Doniambo a démontré sa pertinence. 

Producteur responsable
Ce modèle, met en avant des valeurs environnementales, il apporte une bouffée d'oxygène à la filiale calédonienne d'Eramet, engagée dans une réduction permanente de ses coûts, notamment énergétiques avec la construction prévue à moyen-terme d’une nouvelle centrale plus propre, au GNL, selon un modèle qui a démontré sa pertinence en Finlande.

Christelle Bories parle
Mais "2019 a montré que pour fonctionner, ce plan doit se dérouler sans perturbation sociale ou sociétale", a ajouté Christel Bories. Des mouvements sociaux sur les mines ont perturbé l’alimentation de l’usine de la SLN, début 2019, ce qui n’a pas permis d'améliorer les résultats autant que prévu. L’export de minerai, devrait monter à 2 500 000 tonnes en 2020. 
Compétitivité, engagement calédonien, concurrence indonésienne, transition énergétique nous vous proposons d'entendre des extraits de l'interview que nous a accordée la Présidente du Groupe Eramet. 
 
Eramet encaisse le choc de résultats qui sont passés dans le rouge en 2019. Le géant français des métaux industriels a suspendu le développement de son gisement de lithium en Argentine et reporte le doublement prévu de sa production de manganèse au Gabon.