🎤Coraly Zahonero de la Comédie Française fait entendre la poésie d’Haïti

Coraly Zahonero de la Comédie Française
La poésie haïtienne a fait son entrée à la Comédie Française au cours d’une soirée de lecture proposée en fin d’année dernière. Première initiative de la comédienne Coraly Zahonero qui devrait proposer bientôt d’autres lectures de ces autrices et auteurs qu’elle affectionne. Rencontre inspirée et inspirante dans le podcast "L’Oreille est hardie".

L’Oreille est hardie devait la retrouver dans sa loge de la ComĂ©die Française dont elle est l’une des sociĂ©taires ; finalement le rendez-vous aura lieu en toute simplicitĂ© chez elle, dans une petite maison très joliment dĂ©corĂ©e de la banlieue parisienne, en prĂ©sence de ses chats visiblement habituĂ©s Ă  recevoir du monde. 

Coraly Zahonero a fait entrer au sein de la prestigieuse maison de Molière, des autrices et auteurs haĂŻtiens, tous poètes, le temps d’une soirĂ©e de lectures. Et cela a suffi pour faire dresser L’Oreille… vers la très talentueuse comĂ©dienne qui se rĂ©vèle une amoureuse des textes (normal pour une comĂ©dienne, nous direz-vous) mais surtout de la poĂ©sie de ces auteur.rice.s issus d’une HaĂŻti fĂ©rue de vers et de prose, comme nulle part ailleurs. 

Les noms dĂ©filent : RenĂ© Philoctete, RenĂ© Depestre, FrankĂ©tienne, Kettly Mars, Jean d’AmĂ©rique ou James NoĂ«l et d’autres… Coraly Zahonero dit toute son admiration pour elles et eux, pour cette terre qu’elle n’a pas foulĂ© du pied mais a goĂ»tĂ© la langue et le verbe. Émotions, passions et lectures dans L’Oreille est hardie : 

Dire la poésie haïtienne

Son amour du texte, de la poĂ©sie et ses origines occitanes expliquent en grande partie son attrait particulier pour les auteurs haĂŻtiens. En tant que comĂ©dienne, sociĂ©taire de la ComĂ©die Française, elle a l’habitude de dire les grands textes. CĂ´tĂ© poĂ©sie, elle est de celle qui font vivre ce genre littĂ©raire que d’aucuns estiment dĂ©suet ou presque a la marge aujourd’hui. 

La comédienne Coraly Zahonero prête sa voix à la poésie haïtienne

Quant Ă  ses racines occitanes (avec en mĂ©moire, la langue d’Oc aujourd’hui disparue), elles fondent en grande partie ses affinitĂ©s envers ce pays qui a du Ă©galement concilier la survivance de son crĂ©ole vis-Ă -vis de la langue de l’ancien maĂ®tre, le français.

Enfin, il y a la poĂ©sie en elle-mĂŞme : des textes magnifiques qu’elle a sĂ©lectionnĂ©s,  provenant de diffĂ©rentes gĂ©nĂ©rations de poètes  jusqu’à s’appuyer en particulier sur l’auteur James NoĂ«l, dont elle a fait le fil rouge de l’heure de lecture donnĂ©e dans la Maison de Molière. 

Coraly Zahonero avec le poète James Noël

Lectures continues

Et l’idée de Coraly Zahonero n’est pas de s’arrêter à une seule soirée de lectures : ce travail, elle compte bien le poursuivre et en faire un spectacle plus conséquent. Mais toujours en lectures et c’est tant mieux : sa voix porte à merveille les poèmes choisis, avec une grâce et un souffle qui reflètent toute la sensibilité de cette terre d’Haïti.
Un voyage en mots, en vers et en prose pour Coraly Zahonero qui n’a pas encore découvert le pays en s’y rendant mais qui sait, peut-être un jour…

Coraly Zahonero de la Comédie Française est l'invitée de "L'Oreille est hardie"

Écoutez L'Oreille est hardie...

Et (re)découvrez la comédienne à l’aune des textes de Lyonel Trouillot, Farah Martine Lherisson, Gérald Bloncourt, Kettly Mars, Stéphane Martello, Jean d’Amerique et une quinzaine de poètes de Haïti : dans L’Oreille est est hardie, Coraly Zahonero nous livre quelques extraits de ces poèmes qui lui tiennent particulièrement à cœur, qui donnent envie d’en entendre davantage. Une promesse, un rendez-vous que tiendra la comédienne du Français (surnom de la Comédie Française) d’ici peu, on l’espère…

Retrouvez Coraly Zahonero de la Comédie Française dans L’Oreille est hardie, c’est par ICI !

Ou par lĂ  :

Coraly Zahonero sera entre autres Ă  l’affiche de "CulottĂ©es" , l’adaptation sur scène de la bande dessinĂ©e de Penelope Bagieu, du 25 janvier au 3 mars 2024 au Studio théâtre de la ComĂ©die Française.