Coronavirus : près de 6 millions de masques et 59 respirateurs envoyés en Outre-mer

transports
girardin orly
©Jean-Michel Mazerolle
Près de six millions de masques sont envoyés Outre-mer par cinq avions cargo. Une opération de fret aérien exceptionnelle mise en place par le ministère des Outre-mer. Annick Girardin s'est rendue sur l'aéroport d'Orly lundi matin pour assister au début de l'opération.
Cinq millions de masques jetables, 700 000 masques "grand public" lavables et 59 respirateurs artificiels envoyés en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et La Réunion, la plus grosse opération cargo depuis le début de la fermeture du ciel entre Paris et les Outre-mer. 

Cet envoi de fret a été mis en place par le ministère des Outre-mer après un retard sur le pont aérien, attendu par les acteurs économiques et sanitaires. Présente à Orly pour le lancement de cette opération, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a reconnu l'urgence d'un tel envoi : "On avait un problème avec le déconfinement, il fallait envoyer très vite le matériel pour la reprise des écoles, pour les services techniques des communes, pour les agents de l'état, pour les populations. Pour aller plus vite, cette opération là qui coûte un peu plus d'un million d'euros a été nécessaire. Si on devait le refaire à l'avenir on le refera également."
 

Organisation logistique

Sur place, la ministre a également été informée des difficultés logistiques de ces livraisons exceptionnelles, notamment pour la desserte des petites îles des Antilles et de Mayotte, où les pistes sont trop courtes et ne peuvent accueillir de gros avions. "Se poser à Mayotte à l'aller c'était trop compliqué et ça mettait toute la logistique de l'opération en risque", a expliqué Marc Rochet, PDG Air Carïbes & French Bee. "Il vaut mieux sécuriser les opérations donc aller à La Réunion et grâce à Géodis, réacheminer localement.

Le fret sera acheminé Outre-mer par cinq avions de ligne du groupe Dubreuil. Les décollages s'étaleront jusqu'à mardi après-midi pour acheminer ces milliers de colis.

Le premier vol de cette livraison exceptionnelle a décollé peu avant 14h lundi 18 mai à destination de Cayenne. Deux autres vols ont suivi en fin de journée pour La Réunion et Mayotte. Enfin, toutes les îles des Antilles recevront masques et respirateurs entre mardi soir et mercredi matin localement. 
 
Le reportage à Orly de Jean-Michel Mazerolle, Denis Rousseau-Kaplan et Daniel Quellier :
©la1ere

À l'issue de la visite de la ministre, une réunion de travail s'est tenue entre Annick Girardin, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État aux transports, et les patrons des compagnies aériennes, afin d'aborder la question de la reprise du trafic aérien.