outre-mer
territoire

Coronavirus : la réserve civique à la recherche de volontaires Outre-mer

coronavirus
Image je veux aider
©DR
Lancée dimanche 22 mars, la plate-forme de réserve civique recense toutes les bonnes volontés pour venir en aide aux personnes âgées, isolées, ou encore démunis. Les demandes sont nombreuses aux Antilles-Guyane et à Mayotte.
 
"Il faut une solidarité nationale" avait lancé lundi 23 mars, le Premier ministre Edouard Philippe. Afin que cette solidarité se concrétise, le gouvernement a mis en place la plateforme covid19.reserve-civique.gouv.fr. Elle est ouverte aux particuliers et associations. Pour être bénévole, il suffit d’avoir moins de 70 ans, d’ouvrir un compte sur le site et de choisir sa mission.
 

Garder le lien

Quatre missions principales sont proposées : la distribution de repas et de produits de première nécessité, la garde exceptionnelle d’enfants, les courses pour les voisins et le maintien du lien social. C’est cette dernière mission qui est la plus demandée aux Antilles-Guyane. Il s'agit d’avoir une communication, par téléphone, mail ou par visio conférence avec des personnes isolées, de remonter les alertes éventuelles. Le besoin est important à Trinité en Martinique où au total 1 000 volontaires sont recherchés. Un chiffre nettement moindre pour cette mission à Cayenne.

A Mayotte, dans la commune de Ouangani, des missions étaient disponibles ce jeudi 26 mars, pour ce pour la distribution de repas et de produits de première nécessité. Régulièrement des offres sont proposées.
 

Inscription

Dès la page d’accueil, l’internaute est invité à s’inscrire. Soit pour proposer son aide, soi, si c’est une association, pour proposer une mission. Ces structures se trouvent en ce moment en manque de bénévoles à cause de la crise sanitaire provoquée par le convid-19.