outre-mer
territoire

A Cuba, l'ouragan Matthew a causé 63 millions de dollars de dégâts

cuba
cuba matthew
L'ouragan Matthew a fait de gros dégâts matériels à Cuba, comme dans la ville de Baracoa à l'est de l'île. ©YAMIL LAGE/AFP
Le passage de Matthew début octobre à Cuba a causé un total de 63 millions de dollars de dégâts, un chiffre qui contraste avec les dévastations ayant frappé Haïti, estimés à près de deux milliards de dollars.
Matthew, alors classé ouragan de catégorie 4, avait violemment balayé le 4 octobre plusieurs villes de l'extrême est de Cuba, où 38.800 bâtiments ont été détruits ou endommagés, ont rapporté les médias d'Etat cubains.
        
Selon un premier bilan établi par le Conseil de défense provincial de Guantanamo, les dommages ont été évalués à 1,58 million de pesos, soit 63 millions de dollars. L'ouragan n'a toutefois causé aucun décès sur l'île, notamment grâce à l'évacuation préventive de centaines de milliers de personnes des zones à risque. En Haïti, sur l'île voisine, l'ouragan a fait au moins 546 morts et quelque 175.000 sans-abris.
 

La perle touristique de Baracoa touchée

Les municipalités les plus touchées à Cuba ont été la perle touristique de Baracoa et les localités côtières d'Imias, Maisi et San Antonio del Sur. Située à une vingtaine de kilomètres de San Antonio del Sur, la base et prison américaine de Guantanamo avait évacué ses personnels non essentiels et leurs familles. Les 61 prisonniers de la prison militaire controversée étaient en revanche restés sur place, les bâtiments étant assez solides pour résister à ce type de tempête. Matthew a été l'ouragan le plus puissant à traverser les Caraïbes depuis 10 ans. 
Publicité