Donovan Léon, le gardien guyanais du Temple de l’AJ Auxerre

football
Donovan Léon
Donovan Léon, le gardien de l’AJ Auxerre ©JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
En se montrant décisif dans ses buts lors du match retour de barrages entre l’AJ Auxerre (Ligue 2) et l’AS Saint-Etienne (Ligue 1), le portier auxerrois Donovan Léon a permis à son équipe d’accéder, la saison prochaine, à la Ligue 1. Un moment attendu, depuis 10 ans, par des dizaines de milliers de supporters bourguignons. Retour sur un exploit et le parcours du Guyanais Donovan Léon.

Auteur d’un match gigantesque, dimanche 29 mai, face à l’AS Saint-Etienne, le portier guyanais Donovan Léon a littéralement écœuré ses adversaires. Désigné homme du match à l’issue de la rencontre, le Cayennais a expliqué avec son calme habituel qu’Auxerre « était la meilleure équipe de Ligue 2 à l’extérieur, donc même quand on a pris le but, on n'a pas trop paniqué (…), c'est la récompense du groupe, du club et pour toute la ville, ils n'attendaient que ça. » Au coup de sifflet final du match synonyme de montée en Ligue 1 pour l’AJ Auxerre, Donovan reconnait du bout des lèvres avoir été « décisif quand on souffrait. L’important était de revenir à la mi-temps sur le score de 0 à 0. Cela a marché (…) On a su être solidaire comme depuis plusieurs mois. »  

De Brétigny au Centre de formation de l’AJ Auxerre  

Voilà bien longtemps que l’on n’avait pas parlé de lui, et pourtant Donovan n’a jamais perdu son football et encore moins quitté le monde professionnel. On comprend donc mieux la dédicace adressée en fin de rencontre aux siens. « Je voulais passer un petit coucou à mes proches en Guyane et à toutes les personnes qui ont toujours été derrière moi ».  

Donovan Léon n’est pas du genre revanchard mais plutôt reconnaissant. Pour les amateurs et les connaisseurs de football, le gardien de but de l’AJA est l’un des tous meilleurs en France dans son domaine. D’ailleurs, très tôt, le nom de Donovan Léon était dans les petits papiers des plus grands centres de formation français. Le Paris-Saint-Germain et le Stade Rennais étaient sur le coup et ont essayé de le recruter alors qu’il avait quitté sa Guyane natale pour rejoindre le CSF Brétigny en région parisienne. Son choix s’arrêtera finalement en Bourgogne où il rejoint, en 2009, l’AJ Auxerre.  

« C’est un garçon physique avec un gros potentiel » dira de lui Christian Henna, le coach des U-17 de l’AJA. Donovan débute sa carrière professionnelle, le 6 août 2011 contre le Montpellier HSC. Doublure d’Olivier Sorlin, le Guyanais parviendra à jouer une quinzaine de matchs lors de la saison 2012/2013 en Ligue 2. La saison suivante sera toutefois différente pour lui. Il se retrouve propulsé numéro un au poste de gardien de but d’Auxerre après la blessure du titulaire Olivier Sorlin mais ensuite le Guyanais perd sa place de titulaire au profit de Geoffroy Lembet. Donovan ne joue plus que les rencontres de Coupe de France dont la finale, perdue 1 but à 0 le 30 mai 2015, face au PSG.  

Au terme de son contrat dans l’Yonne, Donovan Léon répond favorablement à l’appel des Bretons du Stade Brestois 29. Une nouvelle aventure commence pour l’ancien joueur du Club Colonial. Le Cayennais débute sur le banc de touche comme doublure du Martiniquais Joan Hartock. Donovan Léon va au terme de son contrat de deux saisons. Brest lui propose une prolongation de contrat de trois ans supplémentaires et une revalorisation salariale mais soucieux de gagner du temps de jeu, Donovan refuse.  

De retour à l’AJ Auxerre

Le capitaine emblématique des Yana Doko, la sélection de Guyane, décide de revenir à Auxerre, son club formateur où il retrouve Jean-Marc Furlan, un de ses entraîneurs quand il évoluait en Bretagne. Il y signe pour trois saisons avec une idée en tête : remonter en Ligue 1 le plus vite possible. Considéré comme un taulier de l’effectif, Donovan Léon répond dans la revue sportive So Foot «les histoires de taulier...  « Moi, je me concentre juste sur le boulot, je ne me prends pas la tête avec le reste. J’avais eu le coach Furlan à Brest, où Larsonneur (gardien de but) s'était installé, et il m'a donné l'opportunité de revenir à Auxerre pour retenter ma chance comme numéro 1. Je l'ai saisie. J’ai mangé mon pain noir et j’ai bossé. Encore aujourd’hui, je ne me relâche pas et je bosse à fond. »  

« J’ai connu la descente en 2012, donc revenir dans mon club formateur (en 2020) et retrouver l’élite, c’est un vrai grand plaisir ! … Personne ne croyait en nous lors de ce barrage. C’était très compliqué mais on a réussi à monter ! », déclare le portier de l’AJA. Le Guyanais se sait très attendu la saison prochaine sur les pelouses de Ligue 1. Conscient de faire partie de l’illustre lignée des gardiens guyanais tels que Bernard Lama ou encore Mike Maignan, Donovan Léon aura fort à faire pour défendre les buts de l’AJ Auxerre. Mais avant la reprise du Championnat de France, Capitaine Donovan s’apprête à disputer, en ce mois de juin 2022, plusieurs matchs avec les Yana Doko contre le Guatemala, la République Dominicaine et le Belize pour le compte de la Ligue des Nations de la CONCACAF.