Emmanuel Macron interpellé lors de la Convention Citoyenne pour le Climat: "Les Outre-mer sont les oubliés"

climat
Emmanuel Macron et Guillaume Robert
©FTV
Durant plus de quatre heures, le chef de l'Etat a dialogué avec les citoyens de la Convention Climat. En visiocoférence de La Réunion, Guillaume Robert, a estimé que "Les Outre-mer sont les oubliés". Emmanuel Macron a promis des solutions différenciées pour chaque territoire.
Après près de quatre heures de débat entre Emmanuel Macron et les citoyens tirés au sort de la Convention pour le Climat, lundi 14 décembre, Guillaume Robert est intervenu en visioconférence de La Réunion.
 

Aujourd'hui au travers des nombreuses rencontres, nous avons l'impression d'être  oubliés, mis de côté. Ce sentiment est de plus présent au sein des territoires ultramarins. Ce soir nous aimerions savoir pourquoi nous sommes les oubliés. Nous sommes de fabuleux laboratoires, alors, dans nos territoires éloignés des décisions majeures, comment souhaitez-vous développer les décisions majeures de la convention citoyenne pour le climat ? 

Guillaume Robert


Regardez l'intervention de Guillaume Robert : 
Guillaume Robert, représentant de La Réunion à la Convention Citoyenne pour le Climat : "Les Outre-mer ont l'impression d'être oubliés, mis de côté"


La réponse d'Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat a répondu que pour les Outre-mer "Il faut avoir une stratégie par territoire, parce que la logique de chaque territoire est très différente".
 

Vous êtes sur un territoire, La Réunion, qui a des filières agro-alimentaires déjà structurées, une production qui n'est pas très loin de l'autonomie alimentaire. Aux Antilles, il y a une très forte dépendance énergétique comme alimentaire (...)L'Outre-mer il y a une chance, c'est que sur le renouvelable, en particulier géothermie et biomasse pour certains territoires, on a énormément de leviers qui sont à activer. 

Emmanuel Macron

La réponse d'Emmanuel Macron :
Emmanuel Macron répond à Guillaume Robert à la Convention Climat : "Il faut avoir une stratégie par territoire, parce que la logique de chaque territoire est très différente".
Emmanuel Macron annonce un référendum pour inscrire la défense du climat dans la Constitution
Emmanuel Macron a annoncé lors de cette réunion avec la Convention Citoyenne pour le Cliimat qu'un référendum serait organisé pour intégrer la défense du climat et la préservation de l'environnement dans la Constitution si cette réforme était adoptée par le Parlement. "Ce sera une réforme constitutionnelle en un article" qui "doit d'abord passer par l'Assemblée nationale puis le Sénat et être votée en des termes identiques. Ce jour-là, elle sera soumise à référendum", a déclaré le chef de l'Etat.