Escrime : dix Ultramarins pour les championnats du Monde

escrime
Enzo Lefort
Enzo Lefort en fleuret. ©FFE
La liste de l’équipe de France d’escrime est tombée pour les championnats du Monde d’escrime du Caire prévus du 15 au 23 juillet. Dix ultramarins y participeront. Les Bleus se montrent ambitieux après les onze médailles gagnées aux championnats d’Europe dont trois en or pour la France.

Dix escrimeuses et escrimeurs ultramarins ont été sélectionnés en équipe de France d’escrime pour participer aux championnats du Monde du Caire les 15 et 23 juillet prochains. Parmi eux, deux remplaçantes, la Guadeloupéenne Coraline Vitalis et la Martiniquaise Alexandra Louis Marie. Répartis entre le fleuret et l’épée, les bleus originaires des Outre-mer, auront l’occasion de briller.

Chez les dames

Sur les dix Ultramarins sélectionnés, sept sont des femmes. Et dans la catégorie épée, sur quatre titulaires, elles sont trois! Mieux encore, les deux remplaçantes de la catégorie sont celles citées plus haut.

Ainsi, les Martiniquaises Lauren Rembi et Joséphine-Jacques-André Coquin porteront les espoirs de la France en épée tout comme l'Antillaise Marie-Florence Candassamy. Toutes les trois reviennent des championnats d’Europe avec la médaille d’or.

équipe de France escrime
De gauche à droite les Antillaises Loren Rembi, Marie-Florence Candassamy, Joséphine Jacques-André-Coquin membres de l'équipe de France, lors d'un entraînement à Paris. ©Carla Bucero Lanzi

En revanche, en fleuret, elles seront un peu moins nombreuses, seulement deux et ce sont les mêmes. Les Guadeloupéennes Anita Blaze et Ysaora Thibus vice-championnes olympiques, et récemment vice-championnes d’Europe, seront de la partie.

Chez les hommes

Après les sept escrimeuses, il ne reste de la place que pour trois escrimeurs Ultramarins, ou plutôt Guadeloupéens, puisqu’ils sont tous les trois originaires de ce territoire. Tout comme chez les femmes, ces derniers ne sont présents que dans deux catégories, en fleuret et en épée.

Chez les fleurettistes, les bleus enregistrent un retour de poids. Absents sur blessure lors des Championnats d'Europe d'Antalya, Enzo Lefort, champion du monde en titre, sera du voyage. Le champion olympique par équipe de Tokyo, défendra son titre obtenu en Hongrie en 2019. Un autre Guadeloupéen l’accompagnera en Egypte, Pierre Loisel champion de France en titre. Après des déceptions en individuel lors des derniers Jeux olympiques, ils auront à cœur de se rattraper lors de ces championnats du Monde.

JO escrime
Les trois escrimeurs guadeloupéens ont été éliminés sans médaille du tournoi olympique. ©MOHD RASFAN / AFP

Enfin, en épée, le Guadeloupéen Yannick Borel sera le seul ultramarin dans sa catégorie. Lui aussi déçu par son élimination dès le premier tour des Jeux olympiques de Tokyo, est fin prêt pour se rattraper. Son titre de champion d’Europe en individuel peut servir de détonateur.