publicité

Escrime : les Guadeloupéens brillent aux championnats du monde

Yannick Borel sacré champion du monde d'épée et Ysaora Thibus vice-championne du monde de fleuret. Grâce aux escrimeurs guadeloupéens, la France ouvre son compteur de médailles aux Mondiaux d'escrime de Wuxi en Chine. 

© FIE -International Fencing Federation Photo by: #BizziTeam
© FIE -International Fencing Federation Photo by: #BizziTeam
  • la1ère avec l'AFP
  • Publié le , mis à jour le
Première finale mondiale et première médaille d'or pour l'épéiste Yannick Borel. Une médaille d'argent pour Ysaora Thibus au fleuret. Les deux escrimeurs guadeloupéens offrent à la France ses premières médailles des Mondiaux de Wuxi en Chine. 
 

"Invincible depuis Cali"

© FIE - International Fencing Federation
© FIE - International Fencing Federation
Yannick Borel a gagné la médaille d'or au terme d'une finale remportée haut la main contre le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon (15-4). Sacré en juin pour la troisième fois consécutive champion d'Europe en individuel, l'épéiste réalise un doublé jamais vu depuis Hugues Obry, en 1998.

"Un de mes amis vient de me faire remarquer que je suis invincible depuis Cali (finale du Grand Prix de Cali (Colombie), comptant pour la Coupe du Monde d'épée en mai 2018, NDLR). J'ai gagné Cali, le championnat d'Europe, le championnat de France. Et maintenant, je suis champion du monde. Je termine bien la saison", estime Yannick Borel au micro de la fédération internationale d'escrime quelques minutes après sa victoire.

"J'ai hâte d'appeler ma famille et de demander : êtes-vous fier de moi? Je suis champion du monde!!"


A 29 ans et malgré une blessure au poignet droit qui nécessitera une opération, le Guadeloupéen confirme sa stature de leader. 
 

L'argent pour Ysaora Thibus

Ysaora Thibus s'est s'inclinée face à l'Italienne Alice Volpi au terme d'une finale serrée (12-15). La Guadeloupéenne a atteint la finale en battant la Russe N.1 mondiale Inna Deriglazova (15-14) en quarts de finale puis l'Italienne Arianna Errigo (4ème mondiale) lors d'une demi-finale remportée en un éclair (15-2). 

"En finale, le sentiment sur le moment, on est un peu déçu, on est un peu frustré parce qu'on veut toujours faire mieux en tant que compétiteur. Mais une fois sortie de la piste, une fois sur le podium avec la médaille autour du cou, ce sont juste que des moments de joie (...) Je suis fière de mon parcours", confie Ysaora Thibus à la1ère.fr.  

"Faire cette journée avec Yannick, c'est juste génial. Il mérite sa médaille d'or, vraiment (...) On est ensemble sur la boite pour la Guadeloupe. C'est juste un moment génial à partager ensemble". 


Ecoutez la réaction d'Ysaora Thibus au micro de Valentin Deleforterie : 

Ysaora Thibus vice-championne du monde de fleuret aux Mondiaux d'escrime en Chine


​​​​​​​Ysaora Thibus avait décroché deux médailles de bronze individuelles aux championnats d'Europe et aux Mondiaux de 2017. A 26 ans, elle s'entraîne en Californie depuis l'été dernier, aux côtés de Serguei Golubytskyi. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play