Hassane Kouyaté, directeur des Francophonies du Limousin, invité de l’Oreille est hardie

festivals
Hassane Kouyaté
Hassane Kouyaté, directeur des Francophonies du Limousin depuis janvier 2019.
Hassane Kouyaté a ouvert le festival les Zébrures d’automne qui se tient jusqu’au 3 octobre à Limoges. Théâtre, danse, musiques, focus sur l'Afrique... mais aussi des spectacles ultramarins. Entretien avec ce « griot-gestionnaire » qui intègre les Outre-mer au cœur de son projet.
Du côté des Outre-mer, Hassane Kouyaté n’est pas un inconnu : outre des dépacements pour ses activités artistiques, il a notamment été le directeur de Tropiques Atrium, la scène nationale de Martinique entre 2014 et 2018. Et de son propre aveu, il ne saurait se passer des Outre-mer. Quand il s’agit de composer avec ses équipes la programmation des Zébrures, le festival limousin qui reprend ses droits après l’interruption due à la Covid-19, ces territoires figurent immanquablement à l'appel.
 

Nos manifestations sont des catalyseurs de vie.

Hassane Kouyaté 


Et d’une, l’ADN du Festival, c'est montrer le panorama des créations francophones dans lequel les Outre-mer ont toute leur place selon lui ; et de deux, depuis le lancement des manifestations par ces Francophonies du Limousin en 1984, il est de tradition de faire la part belle aux artistes et aux productions des territoires ultramarins afin de permettre comme leur diffusion et leur essor au niveau national, à l'instar des autres artistes et des autres productions francophones. Et c’est d’ailleurs pour cela que les Zébrures de 2022 seront exclusivement consacrées aux Outre-mer, annonce d'ores et déjà l'organisation du Festival...
Hassane Kouyaté revient pour l’Oreille est hardie sur la relation qui lie francophonie et Outre-mer, sur son expérience en Martinique, sur ce qui le meut en tant qu’acteur culturel et en tant qu'artiste lui-même : il aime à réaffirmer sa fierté d’être griot et fils de grands artistes originaires du Burkina Faso... L’Oreille est hardie avec Hassane Kouyaté, à écouter ici 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live