JO 2021 : les basketteuses françaises médaillées de bronze, la hargne de Sandrine Gruda a payé

jeux olympiques
Sandrine Gruda JO finale
La joie de Sandrine Gruda, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo. ©Aris MESSINIS / AFP
Elles l'ont fait! Les basketteuses françaises ont su se remobiliser après l'amère défaite, vendredi, en demi-finale face au Japon. Un peu moins de 24h plus tard, les Bleues ont battu la Serbie, remportant la médaille de bronze du tournoi olympique. 

Au coup de sifflet final, elles ont hurlé leur joie! Au terme d'un match accroché, fait d'avances confortables et de retours en trombe d'un côté comme de l'autre, ce sont finalement les joueuses de l'équipe de France qui se sont imposées dans la petite finale pour le bronze. La Serbie termine quatrième. Les Martiniquaises Sandrine Gruda et Iliana Rupert ont tout donné pour ramener cette médaille à la maison. 

 

Une première mi-temps équilibrée

En début de match, les Bleues font la course en tête, 14-10 après 5 minutes de jeu. Mais les Françaises se laissent piéger par les Serbes et encaissent, ensuite, neuf points d'affilée (14-19, 8e minute). Le premier quart-temps s'achève sur le score de 19 à 23, en faveur de la Serbie. 

Mais pas question de revivre Rio 2016 ou la finale de la Coupe d'Europe il y a seulement six semaines. Les Françaises se sont à chaque fois inclinées en finale face aux Serbes. Aujourd'hui, les Bleues restent bien dans leur match et mènent même de trois points à la pause (43-40). Sandrine Gruda est l'auteur d'une excellente première mi-temps avec 14 points marqués. La Martiniquaise est et reste la meilleure marqueuse de l'histoire des Bleues. 

Iliana Rupert JO bronze
A 20 ans, Iliana Rupert (à gauche) remporte le bronze aux Jeux olympiques de Tokyo. ©Mohd RASFAN / AFP


Fortes de leurs mauvaises expériences face aux Serbes, les Bleues ont su sortir le grand jeu au bon moment : "on leur a fait ce qu'elles nous font, être un peu méchante et dure..., a expliqué Iliana Rupert à Mourad Bouretima, journaliste à Outre-mer la 1ère. On était là tout le match. Elles sont revenues mais on n'a pas douté! " La Martiniquaise reconnait quelques "petites erreurs" lors de la rencontre, compensées par une belle énergie. "On savait que ce match-là était pour nous, et cette médaille de bronze, on la méritait amplement!"

Je ne me rends pas trop compte. J'étais un peu émue au bord du terrain mais je pense que je vais vraiment réaliser ce qui est en train de se passer beaucoup plus tard. Là, on va jute profiter. Et j'ai hâte d'être demain pour récupérer cette médaille.

Iliana Rupert

 

Une deuxième mi-temps maîtrisée

Au cours du troisième quart-temps, les Françaises se battent, ne lâchent rien et prennent une avance confortable ce qui leur assure une position confrtable au début du quatrième quart-temps puisqu'elles mènent 57-70. A cinq minutes de la fin de la rencontre, les Françaises ont même 15 points d'avance (63- 78). Mais elles se font peur! Les Serbes enchainent alors trois paniers, deux lancers francs et huit points d'affilée (71-78). 

Les basketteuses tricolores participaient à leurs quatrièmes Jeux Olympiques : elles avaient décroché une cinquième place en 2000, une médaille d'argent à Londres en 2012 et une quatrième place en 2016. Il ne leur manque plus que la première place pour compléter leur palmarès. À Paris en 2024?