L’artiste martiniquaise France Zobda, parmi les nouvelles «Mariannes de la République»

politique
Mariannes de la République
©Twitter Marlène Schiappa

Elles sont artistes, aides-soignantes, sportives, présidentes d’associations.  Les portraits de 109 femmes s’affichent sur le parvis du Panthéon à Paris. 109 « nouvelles Mariannes de la République » distinguées dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes ce 8 Mars.

C'est une initiative du ministère de l’Intérieur et de la ministre déléguée Marlène Schiappa pour « promouvoir le sang neuf de la République ». L’actrice et productrice martiniquaise France Zobda fait partie de ces 109 « nouvelles Mariannes ».  Une distinction surprise pour France Zobda. L’artiste est très honorée de voir son travail reconnu : "Il y a eu un petit blanc et je me suis dit Marianne, moi ? Oui, pourquoi pas. Mon travail avec les jeunes, la visibilité de la diversité, les Outre-mer, en tant que productrice de fiction ou "Noire n'est pas mon métier"". 

Noire n’est pas mon métier est un ouvrage collectif sorti en 2018, dans lequel des comédiennes noires et métisses dénonçaient le racisme dans le monde du spectacle.

Le panthéon et la figure de Simone Veil

Trois ans plus tard ce sont donc des femmes de tous horizons que France Zobda a retrouvé pour le vernissage de l’exposition au Panthéon, jeudi dernier : "On est de milieux et de métiers différents. Des aides soignantes, une dans l'aviation. Nous regarder ici, devant le Panthéon pour un travail collectif,avec Simone Veil derrière..." Simone Veil que certains verraient bien incarner un jour le visage de Marianne. Marianne, une figure symbolique pour la martiniquaise France Zobda.

 

109 valent mieux qu'une

109 Mariannes en valent peut-être mieux qu’une : "Avoir cette distinction en tant que femme originaire de la Martinique, veut dire ce coté mosaïque de la France qu'on oublie trop. C'est comme un arbre avec différentes branches et toutes ces branches portent un fruit, qui est le fruit de l'universalité, de l'union". 

Ces portraits de femmes sont visibles sur le parvis du Panthéon, à Paris, jusqu’au 15 mars. Ecoutez ce reportage :

Reportage France Zobda parmi les Mariannes

France Zobda 109 Mariannes
©109 Mariannes