Le lancement du télescope James Webb depuis la Guyane encore reporté

sciences kourou
James Webb
©Nasaq
Le lancement du télescope James Webb, prévu le 22 décembre depuis Kourou en Guyane, n'aura finalement pas lieu avant le 24 décembre, en raison d'un problème de communication, a annoncé mercredi la Nasa.

Attendu de longue date par les scientifiques, le lancement du JWST (James Webb Space Telescope) avait déjà dû être reporté de quelques jours, du 18 au 22 décembre, après un incident lors des préparatifs du décollage qui avait nécessité des tests supplémentaires.

Cette fois, les équipes "travaillent sur un problème de communication entre l'observatoire et le système de lancement" au sol, explique la Nasa dans un communiqué (en anglais).

Le décollage, à bord d'une fusée Ariane 5, est donc repoussé "au plus tôt le 24 décembre", et une nouvelle date de lancement devrait être fixée d'ici vendredi, précise l'agence spatiale américaine.

Le plus puissant télescope spatial

Bijou d'ingénierie ultra-complexe, le JWST sera le plus grand et le plus puissant jamais envoyé dans l'espace. Il a été construit aux États-Unis sous la direction de la Nasa, et incorpore des instruments des agences spatiales européenne (ESA) et canadienne (CSA).

Le télescope est arrivé en octobre en Guyane française, après un voyage de 16 jours en bateau depuis la Californie. 

Présenté comme le successeur du télescope Hubble, lancé en 1990, le JWST doit explorer avec une précision inégalée toutes les phases du cosmos, jusqu'aux premiers âges de l'Univers et la formation des premières galaxies.

Il sera placé en orbite autour du Soleil, à 1,5 million de kilomètres de la Terre.