Lucien Jolet, l'humaniste devenu militant convaincu

émission
©la1ere
A 71 ans, Lucien Jolet est un retraité très actif. Après une carrière de sous-officier dans l'armée de l'air, il devient un militant passionné. Il milite dans le milieu associatif et politique sans oublier ses racines. Lucien vient du Saint-Esprit, une commune de la Martinique.

" Je suis heureux d'être un spiritain et je crois que le Saint-Esprit c'est une grande famille. Il ne faut pas oublier que c'est une ville, une commune à l'époque de l'esclavage qui avait beaucoup d'ateliers donc beaucoup d'esclaves mais aussi beaucoup de blancs, tout le monde se connait ". De ce fait, Lucien appelle ses compatriotes à la résilience. " Il faudrait qu'un jour ça se mette en règle. Le monde ne vit pas sur un oui ou sur un non, il vit sur comment nous pouvons faire pour avancer afin que ceux qui sont derrière puissent trouver quelque chose demain matin. Si nous ne faisons pas ça, ce sera la plus grande catastrophe qu'on ait jamais connue ". 

Fort de ce point de vue, Lucien agit : "Je suis un militant associatif convaincu, je suis un militant politique convaincu ", en allant au plus près des populations "J'aime les gens, j'ai horreur de la discrimination quelle qu'elle soit et d'où qu'elle vienne ... J'aime tracter, un militant c'est aller porter son papier dans la boite aux lettres, venez il y a une réunion. C'est merveilleux ".


Son action au niveau associatif se situe vers les populations des Outre-mer et les municipalités dont ils dépendent. Lucien s'est montré particulièrement actif pour venir en aide par exemple aux victimes du cylone Hugo en Guadeloupe il y a quelques années.

Il n'est pas nécessaire de chercher bien loin pour savoir ce qui motive Lucien : " J'aime la vie, c'est très très beau la vie. Il ne faut pas se plaindre. Il y en a qui sont toujours plus malheureux que soi ".