Miss France 2022 : rencontre avec trois miss des Outre-mer avant le départ pour La Réunion

miss
Miss Guadeloupe, Miss Tahiti et Miss Martinique
©Guillaume Aricique / Mourad Bouretima / Your Angel Models
Ce dimanche 14 novembre, les 29 candidates à l’élection de Miss France 2022 vont se retrouver pour un voyage de préparation sur l’île de La Réunion. Fraîchement arrivées à Paris, Miss Guadeloupe, Miss Martinique et Miss Tahiti nous font quelques confidences avant le début de l'aventure.

C’est une nouvelle étape de l’aventure Miss France qui les attend. Dimanche, les candidates s’envolent pour un séjour sur l’île de La Réunion. Les reines de beauté devront se soumettre au fameux test de culture générale et à différentes activités. Elles feront aussi leurs premières photos officielles sur l’île.   

Malgré la compétition, ce voyage va permettre aux Miss de mieux se connaître avant le show final, le 11 décembre prochain à Caen. 

Paris, une ville "exceptionnelle"

Pour Floriane Bascou et Ludivine Edmond, Miss Martinique et Miss Guadeloupe, l’expérience parisienne a commencé lundi 8 novembre. Les deux candidates connaissent déjà la capitale française, en particulier Miss Guadeloupe qui a vécu à Paris : "J’ai grandi dans le 20e arrondissement. Je suis retournée en Guadeloupe en 2019 lorsque mon père a été muté", confie Ludivine Edmond.  

Quant à Miss Tahiti, après un premier séjour toute petite à Paris, elle n’était jamais revenue dans la ville lumière. Tumateata Buisson est bien arrivée ce jeudi 11 novembre : "C’est exceptionnel de pouvoir découvrir une aussi grande ville", confie Miss Tahiti. 

Le début d’une "folle aventure"

Malgré l’esprit bon enfant qui règne entre les 29 prétendantes au titre de Miss France 2022, la compétition reste de mise. Miss Martinique, Floriane Bascou compte bien "ramener l’écharpe à la Martinique, qui n’a jamais gagné le titre de Miss France à ce jour."

Miss Guadeloupe confie, elle, être de nature "très challengeuse". Pour Ludivine Edmond, 20 ans, être Miss France "ce n’est pas un rêve de petite fille, mais plutôt un objectif de femme." L’étudiante en comptabilité et gestion se dit prête pour commencer l’expérience Miss France, sans aucune appréhension : "J’ai reçu beaucoup d’amour, de force et d’énergie ces derniers jours" détaille-t-elle. 

 Au total, sept territoires ultramarins sont représentés cette année : la Nouvelle-Calédonie, la Guyane, Mayotte, La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et la Polynésie. Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre-et-Miquelon ne participeront pas au concours cette année.  

Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance à nos Miss régionales ! Rendez-vous le 11 décembre pour savoir si les Miss d’Outre-mer seront sur le podium.