Frais funéraires, experts de l’ONU, pont de Mouli, crabes : l’actu à la 1 du mercredi 1er décembre 2021

l'actu du matin
61a68c83afd55_sans-titre-62.jpg
L'actu à la 1 du 1er décembre 2021 ©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec le Congrès qui adopte l’aide aux frais funéraires pour les familles endeuillées, les experts des Nations Unies qui vont observer le référendum, une nouvelle tapée dans les travaux du pont de Mouli et le crabe de palétuviers interdit pendant deux mois.

Une aide aux frais funéraires 


Les familles endeuillées bénéficieront bien d’une aide aux frais funéraires. Le Congrès l’a confirmé hier en votant une délibération : en cette période de Covid, 191 400 francs CFP par défunt pourront être versés, quels que soient les revenus et quelles que soient les causes du décès. Les conditions de versement de cette aide ont donné lieu à débat entre les groupes. Finalement, le principe d’égalité entre tous les Calédoniens a été adopté.
 

Pas de nouveau mort du Covid


Le point sanitaire en Calédonie : pas de nouveau décès à déplorer hier. Le bilan des victimes du Covid-19 reste pour le moment à 276.
20 nouveaux cas positifs ont été confirmés et 292 cas sont actifs. Le taux d’incidence cumulé sur 7 jours glissants est de 77 pour 100 000 habitants. 11 patients sont pris en charge au service de réanimation. Et 73,36 % de la population vaccinable, ont reçu un schéma vaccinal complet.

Référendum : des experts de l’ONU en Calédonie


Quinze représentants des Nations Unies venus, "assister à la consultation sur la pleine souveraineté du 12 décembre", explique le haut-commissariat. L’ONU avait déjà envoyé des émissaires pour les deux précédents référendums. Dans les prochains jours, ils vont enchaîner les rencontres : Comité des sages, institutions, groupes politiques, commission de contrôle ou encore représentants de la société civile... Le jour J, ils auront pour tâche d’apprécier la sincérité du scrutin, en assistant aux opérations de vote et de dépouillement en différents endroits du pays.

Les indépendantistes dénoncent la "militarisation" du pays

 
"Sommes-nous en guerre ? Halte à la militarisation de notre pays !" C’est le titre donné par le comité stratégique indépendantiste de non-participation à une communiqué diffusé hier. Il souligne l’ampleur des moyens déployés à l’approche de la consultation du 12 décembre. Le comité s’inquiète également du danger sanitaire qu’il voit dans ces arrivées massives. Il rappelle enfin l’appel à la non-participation d’une part, "au calme", "à la vigilance et à la responsabilité" d’autre part.

L’invité de la matinale

 
Eclairage ce matin sur la sortie de l’Accord de Nouméa avec l’invitée de la matinale. Charlotte Mestre recevait Léa Havard maître de conférences en droit public.

Une membre du groupe UC-FLNKS et nationalistes et Eveil océanien au Congrès suspendue


Le groupe UC-FLNKS et nationalistes et Eveil océanien au Congrès perd un membre. Ils ne sont plus que 16 à siéger sous cette bannière après la suspension de Marie-Line Sakilia. Des désaccords sur la question de l’obligation vaccinale auraient pesé dans la décision. Marie-Line Sakilia siègera désormais sans étiquette.

Commémoration à la Conception de la levée du drapeau indépendantiste


Ce 1er décembre est jour de commémoration. A la tribu de la Conception ce matin, un rassemblement est prévu puis une marche vers le lieu-dit Tiati. Les participants se remémoreront  la première montée des couleurs indépendantistes en présence de Jean-Marie Tjibaou. C’était en 1984. Les organisateurs appellent à un rassemblement qui aille au-delà des clivages actuels, à un rassemblement pour le partage.
 

Comment lutter contre les Fake News ?


Question posée hier lors du rendez-vous du Congrès alors que ces fausses informations prospèrent, notamment sur les réseaux sociaux. Première arme : l’exercice de son esprit critique avant de partager une information. Ensuite, prendre le temps de vérifier et de trouver des sources. Désormais, des anonymes passent un temps considérable à chasser les fake news et les mensonges par des recherches méthodiques et des vérifications scientifiques.
 
 

L’assistance médicale à la procréation de nouveau accessible en Calédonie

Soumis depuis plusieurs mois à des arrêts à répétition, le service était en panne, faute de médecin biologiste. Depuis début novembre, le poste est pourvu avec une pointure dans le domaine. Le professeur Thomas Fréour a rejoint pour quelques mois le centre calédonien d’AMP. Il a déjà à une cinquantaine de couples en attente depuis plus de 18 mois de bénéficier d’une fécondation in vitro. Le professeur Fréour reste sur le territoire en attendant l’arrivée d’une nouvelle médecin biologiste en janvier prochain.
 

Près de la moitié des Calédoniens sont passés à la fibre optique


28 000 clients reliés à la fibre optique. Autrement dit, 40 % des clients qui ont migré vers cette technologie moderne. Le cap a été salué par l’OPT hier. L’office œuvre depuis 2015 au déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire. A terme, l’ensemble du réseau cuivre doit avoir disparu.

La structure métallique du pont de Mouli en route pour Ouvéa

 
Une impressionnante étape de la construction de son nouveau pont se prépare à Mouli. Une partie de son imposante structure métallique a pris la mer hier à Nouméa. Elle est attendue ce matin à Ouvéa. Les 28 caissons métalliques de 30 tonnes chacun ont déjà traversé les océans pour venir de Métropole. Il faudra 1 400 kg de soudure pour mettre en place ce qui s’appelle le tablier du pont, autrement dit la structure qui soutiendra les deux voies de circulation et la piste cyclable. Sur place, les travaux ont commencé au mois d’avril.

La pêche et la vente de crabe interdite jusqu’en février

 
Amateurs de crabes de palétuviers, il vous faudra désormais attendre deux mois pour vous régaler. A compter d’aujourd’hui et jusqu’au 31 janvier, la pêche, la vente, le transport et la consommation de ces crustacés sont interdits. Une infraction peut coûter plus de 2,5 millions CFP.

Foot : les Calédoniens tenteront de se qualifier pour la Coupe du monde 2022


Et la Nouvelle-Calédonie connaît désormais son groupe pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Selon l’expression consacrée : un "groupe de la mort". Les Cagous y seront confrontés à la Nouvelle-Zélande, à Fidji et à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, de sérieux adversaires. Pour les Calédoniens, l’objectif sera d’arracher la deuxième place du groupe, ticket d’entrée pour les demi-finales du tournoi.