L’inégalité hommes-femmes toujours marquée en Nouvelle-Calédonie

femme
Egalité Hommes-Femmes
©Gerd Altmann/Pixabay

La tenue de la 14ème conférence triennale des femmes du Pacifique est l’occasion de faire le point sur la situation des femmes en Nouvelle-Calédonie. Des progrès sont encore à faire. 

Les inégalités entre les hommes et les femmes au centre des discussions de la 14ème conférence triennale des femmes du Pacifique qui s’est tenue cette semaine. En Nouvelle-Calédonie des disparités existent entre les hommes et les femmes, notamment en ce qui concerne l’emploi comme le montre une étude de l’Isee de décembre 2020.

Les femmes moins payées que les hommes

En 2019, une personne sur deux en âge de travailler est une femme. 61% d’entre elles sont actives. Mais elles sont trois fois plus nombreuses que les hommes à avoir un emploi précaire, soit en CDD ou en temps partiel. Autre différence : la rémunération salariale.
"On constate que les femmes sont payées 11% de moins que les hommes. C’est probablement la carrière des femmes qui est faite d’interruptions pour la maternité, voire pour le temps partiel" explique Olivier Fagnot, directeur de l’Isee, l’Institut de la statistique et des études économiques. "Et aussi le phénomène d’imposture qui est que lorsqu’un homme gravit les échelons, il ne se pose pas de questions, c’est normal, et que les femmes se posent plus la question de la légitimité".

Légiférer, la solution ?

Pour l’Union des femmes francophones d’Océanie, l’une des solutions pour régler cette question des disparités salariales entre les hommes et les femmes, c’est de légiférer.
" Les syndicats ont déjà travaillé dessus, il y a des propositions qui ont été faites" explique Sonia Togna, présidente de l’Union des femmes francophones d’Océanie. "Maintenant, il faut avoir le courage politique pour voter ces textes là afin de nous doter d’outils juridiques pour pouvoir accéder à ce lien droit là. On parle d’inégalités en matière de salaires, mais en matière d’accès aux politiques publiques aussi, il faut regarder cela de plus près".

"Le patriarcat continue à résister"

Plus qu’une seule femme au sein du 17ème gouvernement élu par le Congrès le 17 février dernier. Des associations s’étaient mobilisées pour dénoncer un recul. Même si la loi sur la parité en politique a amélioré la représentation des femmes dans les institutions politiques, cela ne suffit pas.
" Les partis politiques présentent des listes à parité égale pour les élections municipales, pour les élections provinciales, et puis arrivé à un autre niveau, ça passe au suffrage indirect, et là la parité disparaît complètement" déplore Sonia Togna. "On peut remarquer que ça n’avance pas parce que les mentalités ou en tous cas le patriarcat continuent à résister ici". 
Les explications de Brigitte Whaap et Philippe Kuntzmann 

La conférence triennale des femmes du Pacifique

Des disparités entre les hommes et les femmes qui persistent en Nouvelle-Calédonie et dans la région. La 14ème conférence triennale des femmes du Pacifique, sous l’égide de la CPS, s’est tenue cette semaine en distante à Tahiti. Pendant cette conférence, les acteurs de la condition féminine ont travaillé pour mettre en œuvre des politiques en faveur de l’amélioration de l’égalité des genres. 
Retour sur l’ouverture de cette conférence avec le reportage de Brigitte Whaap et Philippe Kuntzmann 

Retrouvez un dossier sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sur le site du gouvernement