La province Sud «déroule un processus de reprise» par Prony Resources

politique
Sonia Backès au JT
©NC la 1ere

Mission d'information provinciale, comité consultatif, conseil des mines, CICS, assemblée délibérante... Dans un communiqué, la présidente de la province Sud a dressé un point d'étape, concernant le projet de reprise de l'usine Vale par le consortium Prony Resources. 

Sonia Backès a fait connaître sa volonté, dimanche encore : tout mettre en œuvre pour permettre de finaliser la cession de Vale Nouvelle-Calédonie au consortium Prony Resources. Donc avant le 12 février, date-butoir pour le compromis de vente. C’était lors du point presse tenu par les Loyalistes en réaction à la piste de travail formulée ce week-end par le FLNKS.

Information

Dès le lendemain, la présidente de la province Sud a poursuivi sur la lancée. Hier, elle a annoncé avoir «présenté, ce 18 janvier, aux élus membres de la mission d’information provinciale sur le devenir de l’implantation calédonienne de Vale, les travaux engagés afin de soumettre à l’assemblée délibérante de la province Sud la validation du projet de reprise du site par Prony Resources». La «seule offre aujourd'hui existante».

Examen

Le projet sera préalablement examiné par le comité consultatif des mines (présidé par le président du gouvernement), énumère le communiqué. Puis par le conseil des mines (réuni sous l’autorité du haut-commissaire). «La proposition sera ensuite soumise à l’assemblée de la province Sud.»

Etudes environnementales

Autre étape annoncée, pour le 4 février : une réunion du CICS. C’est le «Comité d'information, de concertation et de surveillance sur les impacts environnementaux du site industriel de Goro». Suite à la table ronde de mardi dernier, il doit «examiner les modalités de mise en œuvre des sept études complémentaires qui ont été actées»