Lutte contre les violences faites aux femmes, décès, SLN et mobilisation : l’actu à la 1 du vendredi 25 novembre 2022

actu en bref
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce vendredi 25 novembre 2022 avec la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, un nouvel accident mortel à Poindimié, l'incertitude qui plane toujours sur l'avenir de la SLN selon les syndicats et la mobilisation du l'Usoenc devant la Société immobilière de Nouvelle-Calédonie contre une hausse des loyers.

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ce vendredi

Ce vendredi marque la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Chaque année, plus de 8000 Calédoniennes subissent des violences physiques ou sexuelles. Des violences commises en majorité dans la sphère privée et, pour près de la moitié, par le conjoint ou l’ex-conjoint. Sur le territoire, les jeunes de 18 à 29 ans sont deux fois plus touchées et sept victimes sur dix ne font aucune démarche auprès des services de police ou de gendarmerie. Pourtant un numéro d’urgence existe en Calédonie : le 05 30 30.

À cette occasion, la ville de Nouméa organise une journée de sensibilisation autour des violences psychologiques et du cyber-harcèlement à l'espace municipal de Tuband jusqu'à 19h. Au programme : des débats et un repas partagé. Des stands sont aussi à découvrir. 

Les routes font une nouvelle victime à Poindimié

Nouvel accident mortel à Poindimié, à la tribu de Ouindo. Jeudi matin, vers 2h30, un véhicule a percuté une barrière de sécurité. Le conducteur a été légèrement blessé, mais la passagère, une femme de 47 ans, est décédée. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame. Ce décès porte à 60 le nombre de tués sur les routes calédoniennes depuis le début de l'année. 

SLN : après la rencontre avec la PDG d'Eramet, l'incertitude plane toujours selon les syndicats

Institutionnels, parlementaires, membres du gouvernement et du Congrès... Alors que les finances de la SLN sont dans le rouge, Christel Bories, présidente directrice générale d'Eramet, a multiplié les discussions cette semaine. Hier, elle a échangé avec les représentants des sept syndicats de la SLN inquiets pour l'avenir de l'entreprise. Selon les membres de l'intersyndicale, "le groupe Eramet veut garder la SLN". Pour autant, pour les syndicats, l'incertitude demeure. 

La situation de la SLN préoccupe les Calédoniens. Difficultés financières, procédure de placement sous mandat ad hoc... Dans ce contexte grave, quel avenir peut-on espérer pour l’industriel ? C’est la thématique ce vendredi de l’émission politique "Retour sur l’Actu". Notre journaliste Cédrick Wakahugneme et ses invités tenteront d’apporter des éléments de réponses à partir de 12h15 en radio. 

L'Usoenc mobilisée contre la hausse des loyers 

L’Usoenc a entamé un mouvement ce vendredi matin devant la Société immobilière de Nouvelle-Calédonie (Sic). Celui-ci fait suite à celui organisé devant le Fonds social de l'habitat le 23 novembre dernier. En cause, la hausse de l’indice de référence des loyers qui aurait pour conséquence l’augmentation des loyers de 2%. Une situation catastrophique pour les familles défavorisées et très modestes qui vivent dans des logements sociaux, selon l’Usoenc. 

Vigilance jaune fortes pluies/orages sur la côte Est et les Loyauté

Avis aux amateurs d'activités en plein air. Météo-France émet un avis de vigilance jaune fortes pluies/orages sur douze communes du pays situées sur la côte Est au nord de Houaïlou, sur la pointe Nord, Bélep et aux Loyauté.

Le barrage de la Dumbéa bientôt rénové

Le barrage de la Dumbéa est sur le point d'être restauré. Deux ans de travaux de confortement vont commencer. Ils ont pour objectif de mettre l’ouvrage en conformité et d’assurer sa pérennité. Construit dans les années 50, le barrage de la Dumbéa alimente en eau potable l’usine de Doniambo, une partie de la commune et la ville de Nouméa.

La collecte des armes débute

C'est ce aujourd’hui qu'est lancée la collecte des armes détenues illégalement, c’est-à-dire sans le permis obligatoire. Il peut s’agir d’une arme trouvée ou dont on aurait hérité. Jusqu’au 2 décembre, les détenteurs d’une arme à feu, de poing, d’une arme blanche ou de munitions petits et grands calibres pourront la déposer sans risquer des poursuites judiciaires ou administratives à la police ou gendarmerie.

Ce vendredi, c'est le Black friday 

Le Black friday est de retour ce vendredi. À un mois des fêtes de Noël, de nombreux commerces jouent le jeu et proposent, jusqu’à dimanche pour certains, des remises exceptionnelles.

Place à la Fête du taro à Maré

La tribu de Rawa, au centre de l’île de Maré, fête, à partir d'aujourd'hui et durant trois jours le makoué, le taro de montagne. Plus d’une tonne de ce tubercule sera vendue ou dégustée. Le taro a fait sa renommée, car on vient de toute l’île pour s’en procurer.

Du théâtre d'improvisation à Nouméa

Le Festival international de théâtre d'improvisation, organisé par la compagnie Ouh La La, se poursuit jusqu'à dimanche sous le Chapitô, à Sainte-Marie, de 19h à 22h. Avec, pour cette troisième édition, des comédiens venus de Paris, Lyon, du pays basque mais aussi de Belgique. Ce soir, les spectateurs pourront découvrir le format compétitif : "Quitte ou double" et le long format : "Dessine-moi un décor !". La billetterie se trouve sur www.eticket.nc.

L'escale du bateau le Soleal à l'îlot Kouaré fait polémique

En début de semaine, le bateau de croisière le Soleal a fait escale à l’îlot Kouaré, soulevant l’indignation de certains usagers du lagon et de coutumiers de l’île Ouen. Pour eux, cette escale menace le lieu inscrit au patrimoine de l’Unesco. De son côté, la province Sud estime que la compagnie respecte la réglementation et se dit favorable à ce tourisme dit d’expédition.

Indonésie : après le séisme, les sauveteurs toujours à la recherche de victimes

C'est la course contre la montre en Indonésie. Trois jours après le séisme qui a fait au moins 272 morts, des hélicoptères et des milliers de sauveteurs tentent de localiser des dizaines de disparus. Plusieurs victimes ont été extraites des amas de béton et de métal, sous des bâtiments effondrés dans l'Ouest de l'île de Java. Un jeune garçon de six ans a été retrouvé. Il a survécu deux jours sans eau ni nourriture.