Mairies, Belep, disparition : l’actu à la 1 du mardi 26 mai 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 26 mai 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la suite des élections de maires, les coutumiers de Belep qui décident d’expulser les jeunes responsables des violences, et le décès du sculpteur Kapoa Tiaou. 

Farino et Touho ont leurs maires, place à Nouméa, Moindou et Sarraméa

Régis Roustan a été réélu hier à la tête de la mairie de Farino. Le chef de file de la liste  « Agissons ensemble pour Farino »  a été désigné par 8 voix contre sept bulletins blancs. Pour son second mandat, Régis Roustan mise sur la jeunesse. Le 1er magistrat souhaite également conserver le label station verte que sa commune a obtenu l’an dernier, grâce notamment au Parc des grandes fougères. Alphonse Poinine conserve lui aussi son fauteuil de maire à Touho. Le maire UNI a été réélu hier par 16 voix, contre un bulletin blanc et deux absences. Ses 5 adjoints sont tous issus de sa liste. Les priorités qu’il s’est fixé pour cette nouvelle mandature : le regroupement des écoles ou encore le schéma de  développement de sa commune. Les communes de Nouméa, Moindou et Sarraméa procéderont, elles aussi à l’élection de leur maire aujourd’hui.
 

Belep bannit pour dix ans les auteurs des violences de la semaine dernière

A Belep, après les violences survenues la semaine dernière et qui ont fait un mort et sept blessés, le conseil coutumier du district de l’île, en concertation avec les chefs de clan, a décidé d’expulser les jeunes qui ont utilisé des armes à feu. Expulsion également des incendiaires des cases au lendemain des faits. Une expulsion avec une interdiction de séjour de 10 ans sur l’île. Des annonces faites par Amabilly Wahoulo, grand-chef de Belep à nos confrères de Calédonia.
 

Les suites de l’incendie de la serpentine à Kouaoua

30 à 50 millions de francs, c’est le montant estimé par la SLN pour réparer les dégâts causés par l’incendie de la serpentine du centre minier de Kouaoua. Plus de 250 mètres du convoyeur ont été brûlés dimanche dernier. La direction de la SLN prévoit de rencontrer les employés du site, les coutumiers et les responsables communaux de Kawipa. 
 

De nouvelles rencontres dans le conflit Aircal

Ce lundi, les coutumiers de Lifou se sont réunis pour étudier la suite à donner au conflit qui les oppose à Air Calédonie. Les coutumiers ont ensuite rencontré dans l’après-midi Jacques Lalié, le président de la province des Îles. Parmi les points évoqués, l’augmentation du prix des billets d’avion de 350 francs, la sanctuarisation de la continuité territoriale intérieure, et la mise en place de tarifs préférentiels, pour les seniors à partir de 60 ans, pour les familles de plus de 4 personnes, et pour les jeunes entre 13 et 24 ans.
Le président d’Air Calédonie, Samuel Hnepeune, doit rencontrer ce mercredi, le président de la province des Îles et le membre du gouvernement en charge des transports, Gilbert Tyuienon.
 

Pour ou contre le report du référendum ?

Le report du référendum souhaité par le FLNKS ne fait pas consensus au sein du camp loyaliste. L’Avenir en confiance s’y oppose. Selon le mouvement, le référendum doit avoir le 6 septembre comme prévu. Calédonie ensemble, de son côté privilégie le report du scrutin, afin que le référendum ne soit pas dégradé dans ces conditions de préparation. 
 

Kapoa Tiaou n’est plus

La disparition du sculpteur Kapoa Tiaou. Il est décédé hier matin suite à un arrêt cardiaque. Il avait 61 ans. Doué pour manier le ciseau à bois, Kapoa Tiaou s’impose dans cet art, entouré de ses dix enfants et de sa femme. Une famille de sculpteurs dont les membres exposent régulièrement ensemble, faisant émerger un style reconnaissable, tout en traçant individuellement leur chemin artistique. 
 

Le spectacle de Fort Teremba est annulé

Le Son et Lumière 2020, initialement prévu les 13 et 20 juin est annulé et reporté au mois de juin 2021. Le Fort Teremba, est, lui aussi, en grande difficulté, après les coupes drastiques des institutions (moins 50 % de la Province Sud, moins 18 % de la Nouvelle-Calédonie), et la crise du coronavirus. Fort Teremba a besoin de onze millions pour assurer sa survie d’ici la fin de l’année.
 

L’invité de la matinale

L’invité de la matinale était Gérard Salaun, membre fondateur de l’association en mémoire de Jacques Lafleur. Une association qui souhaite notamment renommer l’aéroport de la Tontouta du nom du leader politique disparu il y a dix ans. Gérard Salaün était interrogé par Anne-Claire Lévêque.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live