nouvelle calédonie
info locale

Meurtre de Houaïlou, santal, Touho, Vale NC: l’actu à la 1 du mardi 5 mars 2019

l'actu du matin
Mosaïque actu à la 1 5 mars
©NC la 1ere
L’essentiel de l’actualité en Calédonie ce matin avec l'interpellation de l'homme recherché après la mort de sa compagne à Houaïlou, une cargaison de santal drehu que le Vanuatu doit restituer, les écoles fermées à Touho par manque d'eau ou la marche à l'appel de Rhéébu Nùù devant l'usine du Sud.

Houaïlou: le compagnon de Maureen a été interpellé

La gendarmerie a rendu l'information publique en pleine nuit: le compagnon de la jeune femme décédée le 12 février à Houaïlou, qui était recherché pour meurtre, a été interpellé «vers 22 heures» par l'antenne du GIGN.
Le décès de Maureen, 29 ans, avait été signalé le 12 février, un peu après 2 heures du matin. Une mort d’abord présentée comme un accident. Mais les proches de «Momo» étaient persuadés qu’elle avait succombé aux coups violents assénés par son compagnon. Vendredi, une marche contre les violences faites aux femmes a eu lieu en sa mémoire. L’enquête a confirmé que «Momo» aurait été en réalité battue «avec une extrême violence»
 

Le viol d'une enseignante devant les assises

Nous l'évoquions dès hier: aux assises de Nouméa, dont la première session de l'année commence réellement ce matin, un homme est jugé aujourd’hui pour le viol d’une institutrice alors qu'elle préparait sa classe. 
Les faits datent d'il y a près de quinze ans, en 2005. Mais l’individu n’a été identifié qu’en 2014, par ses empreintes génétiques. Il encourt une peine de quinze ans de prison.
 

La cargaison de santal saisie au Vanuatu va être restituée

En septembre 2016, six caisses contenant 68 tonnes de santal étaient saisies par les douanes du Vanuatu. Du bois précieux en provenance de Lifou. Après trois ans d'attente et de procédures, la cour suprême de Port-Vila vient d'ordonner la restitution de la cargaison à la société Santal D'Zyl.
Encore faut-il savoir ce qui reste de la marchandise, d’une valeur estimée à plus de 200 millions CFP. Elle est entreposée dans une zone sécurisée par la police vanuataise. Quant aux coupeurs de santal de l'association Drehu Tapaka, ils attendent toujours d’être payés.
 

Ni eau ni école à Touho

Une partie de Touho a commencé la semaine sans eau, et donc sans école. Les établissements scolaires publics et privés du village, de la mission et de Koé, y compris le lycée Augustin-Ty, ont renvoyé les élèves chez eux dès hier matin. Et les transporteurs ont dû rebrousser chemin.
En cause, un problème au niveau du captage d’eau de Ponandou. L’un des surpresseurs ne fonctionne plus depuis les intempéries liées à Oma. Et le second est tombé en panne ce week-end.
Les services municipaux et une société privée sont à pied d’œuvre depuis dimanche mais les pièces nécessaires ne sont attendues qu'aujourd'hui. En attendant, pas d'école, pour raisons d'hygiène. 
 

Rhéébu Nùù veut s’assurer de la sécurité sur le site industriel de Vale (NC)

Ils étaient une trentaine à braver la pluie battante, hier matin, devant l'usine du Sud. Une marche à l'appel du comité Rhéébu Nùù par solidarité avec les populations victimes des catastrophes minières de Vale, au Brésil. Fin janvier, la rupture du barrage de Brumadinho y a fait 186 morts et 122 disparus.
Les manifestants voulaient aussi des assurances quant à la sécurité sur le site calédonien, notamment la solidité du barrage sur la Kwé Ouest. Une rencontre s’est tenue avec la direction de Vale NC.
Interpellée sur les questions environnementales mais aussi de sécurité, elle a évoqué les avantages liés au nouveau projet Lucy de stockage des résidus à sec. A l’issue de leur mouvement, les manifestants se sont dits satisfaits.
 

Coup d’éclat pour dénoncer les algues vertes de Bourail

Des algues nauséabondes et le cadavre d’un oiseau ont été déposés hier matin devant le gouvernement et la province Sud, par des écologistes en combinaison. Ils entendaient dénoncer l’inaction des pouvoirs publics face à  la prolifération constatée à Bourail, sur le littoral de Deva, entre l’hôtel Sheraton et la rivière Deva. 
«Une manifestation pour le moins théâtrale», répond la province Sud. Selon la Maison bleue, la présence d'algues vertes se limite à environ 200 mètres, aucun animal mort n’a été signalé et cette présence est due au coup d’Ouest de l’ex-Oma.
Quant au phénomène de l'an dernier, estime la collectivité, il est lié à une problématique générale d’assainissement et de rejets de nitrates et de phosphates dans toute la région. 
 

Les pompiers se donnent rendez-vous au Congrès

Appel à mobilisation des soldats du feu cet après-midi, boulevard Vauban de Nouméa, pour soutenir la création du premier statut territorial de sapeurs-pompiers. Il doit être abordé par la commission permanente du Congrès.
 

Une assistance juridique pour les femmes de droit particulier

La Mission à la condition féminine de la province Sud a signé hier un partenariat avec la Case juridique kanak. Une association qui offre une aide aux femmes de statut particulier dans leurs démarches juridiques. Ce service existe déjà au Nord et aux îles. Les femmes du Sud peuvent se rendre dans les locaux de la mission, en face de la cathédrale de Nouméa.
 

Les femmes au centre de la journée «défense et citoyenneté»

La condition féminine était au centre de la journée «défense et citoyenneté» organisée hier pointe de l’Artillerie, à Nouméa. Il s’agit de prévenir les discriminations entre hommes et femmes. 
cinquante jeunes filles ont répondu présentes.
Publicité