"Mon gouvernement sera un gouvernement de proximité", lance Louis Mapou après son élection à la présidence

gouvernement
Louis Mapou
Louis Mapou a été élu à la tête du 17e gouvernement de Nouvelle-Calédonie, le 8 juillet 2021. ©Ava Skoupsky / NC la 1ère
L'homme politique de 62 ans a livré ses priorités pour la Nouvelle-Calédonie, jeudi, après son élection à la tête du 17e gouvernement.

L'émotion était perceptible dans sa voix. Louis Mapou, élu jeudi 8 juillet à la tête du 17e gouvernement de Nouvelle-Calédonie, a livré ses premières impressions. "C’est un honneur et une lourde responsabilité", a-t-il lancé alors qu'il est devenu le premier indépendantiste à accéder à ce poste depuis Jean-Marie Tjibaou. "Il se dit que la Nouvelle-Calédonie avait peut-être besoin que l’on arrive à ce moment-là", a-t-il ajouté. "Le pays est mature aujourd’hui."

>> 17e gouvernement : suivez en direct toutes les infos et réactions après l'élection de Louis Mapou

Trois priorités à son programme

Face aux dossiers urgents qu'il va devoir traiter dans les prochaines semaines, Louis Mapou a tenu à donner ses trois grandes priorités : la sortie de la crise du Covid-19, la gestion du Ruamm et des mesures pour le personnel soignant, et la gestion du budget de la Nouvelle-Calédonie. "Mon gouvernement sera un gouvernement de proximité", a-t-il précisé.

On peut innover, porter les choses différemment, et amener un nouveau regard sur les difficultés portées par la Nouvelle-Calédonie.

Louis Mapou

 

"On veut que tout le monde se sente bien chez nous"

Le nouveau président du gouvernement n'a pas oublié de livrer ses ambitions pour le 3e référendum qui doit se tenir le 12 décembre 2021. "Il reste cinq mois pour trouver la solution. Une solution de dialogue, dans la collégialité, puisque nous l’avons défendue. Je rajouterai qu’il y a beaucoup de difficultés, de fortes inégalités. Il faut bien poser les choses", a-t-il expliqué. 

Si ce gouvernement collégial à majorité indépendantiste pouvait être une lueur d’espoir pour les gens, on aura déjà gagné beaucoup.

Louis Mapou

 

Devant les membres de l'UNI qui s'étaient rassemblés autour de lui pour fêter son élection, il a lancé : "On veut que tout le monde se sente bien chez nous."