PODCAST. Archipels du crime : qui a tué le syndicaliste Jaques Bino en Guadeloupe ?

faits divers
Archipels du crime - Qui a tué le syndicaliste Jacques Bino ?
Enquête sur l'assassinat du syndicaliste Jacques Bino ©Outre-mer la 1ère
Son nom reste étroitement lié à la mobilisation du LKP lors des grèves générales qui ont secoué les Antilles et la Guyane. Dans la nuit du 17 au 18 février 2009, Jacques Bino, syndicaliste, est tué par balle, dans sa voiture. Son meurtre reste non élucidé après deux procès.

Tué dans sa voiture à Pointe-à-Pitre

Jacques Bino est tué dans la nuit du 17 au 18 février 2009. Le syndicaliste sort d'un meeting du LKP, Lyannaj Kont Pwofitasyon, avec son ami Peter O'Brien. Les deux hommes montent dans la voiture, Jacques Bino est au volant. Il amorce un demi-tour devant un barrage tenu par des hommes cagoulés dans un quartier populaire lorsque son véhicule est touché par trois balles. Une d'entre elles traverse le pare-brise et se loge dans la poitrine du militant guadeloupéen. Il décède quasiment sur le coup.

À ce moment-là, la situation est plus que tendue sur l'île. Les négociations entre grévistes, patronat et représentants de l'État sont n'avancent pas. La grève générale entame son deuxième mois. Des violences urbaines et des émeutes éclatent en Guadeloupe. La mort du militant précipite alors les négociations. Un premier accord est signé le 26 février 2009, suivi d'un deuxième le 4 mars mettant fin à 44 jours de grève générale qui ont paralysé l'île.

Deux procès, deux acquittements

Un meurtrier présumé est arrêté. Ruddy Alexis n’a jamais avoué le crime qu’on lui reproche. C'est un père de famille, âgé de 35 ans qui, s’il a commis des erreurs de jeunesse, n’a plus eu le moindre démêlé avec la justice depuis des années.

Un premier procès a lieu à Basse-Terre en Guadeloupe. Le 30 novembre 2012, Ruddy Alexis est acquitté. Le parquet fait appel. La justice dépayse le procès à Paris "pour la sérénité des débats". Ce qui provoque un tollé en Guadeloupe. La cour d'assises d'appel de Paris confirme le verdict prononcé en première instance. Ruddy Alexis est acquitté une seconde fois.

Les accords qui ont mis fin à la grève générale de 2008-2009 en Guyane et aux Antilles portent le nom de Jacques Bino, en hommage au militant dont le meurtre reste, jusqu'à aujourd'hui, inexpliqué.

Archipels du crime : qui a tué le syndicaliste Jaques Bino en Guadeloupe ?, un podcast écrit par Léia Santacroce, raconté par Stana Roumillac

Réalisation : Karen Beun et Arnaud Forest
Production originale : Initialstudio avec la participation de France Télévisions
Durée 24 min - 2022