Instantanés du Monde

Une invitation au voyage proposée par Anne Bonneau. Partez à la découverte, à la rencontre des cultures du monde et de ses habitants. 

À réécouter

  • Instantanés du monde, sous le ciel de Tubuai ( Polynésie, Archipel des Australes )

    C’est l’histoire d’un gars, qui est arrivé là, sur l’île de Tubuai dans les Australes, à cause du vent. Parti pour faire le tour du monde, Don a calé là. A cause de quoi ? De qui, en fait. Jeannette. Depuis, Don ne navigue plus, mais regarde les nuages. Et toujours, les jolies filles. Ecoutez le récit de celui qui a été longtemps le Monsieur Photos de l’île. Depuis, les nuages ont filé, la vie aussi, et Don – toujours aux côtés de sa Jeannette- complète une formidable collection des visages de Tubuai. Luttant contre le vent, pour les conserver. Qui gagnera à ce jeu-là ? 

    Intervenants : Don Travers, photographe

    Technicien : Denis Deygout

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : « Anunka Ben » de Lobi Traore « Gibran » d’Abaji, «Forobana » d’Habib Koite, « Ua Haavarevare» et «Kailua» des Barefoot Boys 

  • Instantanés du monde, au petit quai ( Polynésie, Archipel des Marquises )

    Il appelle ça «le centre du monde », Henri, le petit quai. Il est vrai que l’endroit est stratégique : là, dans la baie de Taiohae, aux Marquises, bien à l’abri mais prêt à s’envoler. Prête à partir, tout juste arrivée, une faune se mêle au petit quai : un snack au bord de l’eau, avec la seule et essentielle prétention de restaurer les corps et les âmes. De permettre de reprendre pied et de prendre des nouvelles. Car tous se croisent et se côtoient sur les bancs, chez Henri : marins de passage et hommes de la terre, filles du vent et penseurs aux longs cours.  Asseyez-vous à côté d’Henri, au petit quai, et dans son sillage vous verrez se dérouler l’histoire du peuple de marins Marquisiens, des autres, de l’avenir, de la mer, du monde et de ce qu’il va manger, ce soir.

    Intervenants : Henri Kaiha, prêcheur-pêcheur-professeur, Yvan Bourgnon, navigateur pas toujours solitaire, et un faiseur de feu anonyme et devin…

    Technicien : Daniel Arachtingi

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : « Erevan », « le prophète » d’Armand Amar, « Waati » d’Ali Wague, « Kaoha Tatau I vaho » de Kapuhia et le groupe Saloman, « E E E Te Ma'a Maitai o Te Uru» de Saloman 

  • Instantanés du monde à Palakkad ( Kerala, Inde )

    Il faut ces deux choses, de la grâce et de l’émotion, pour que le Mohiniyattam existe. Et aussi, il faut s’inspirer de la course du vent sur les rizières, et du balancement perpétuel des palmes du Kerala. Vous allez passer vingt minutes avec un gourou et vous comprendrez, vous sentirez tout cela, et vous deviendrez, qui sait, adepte du Mohiniyattam, si vous ne courez pas illico dans son école pour vous soumettre à sa discipline d’un autre âge. Incursion dans un des arts traditionnels du Sud de l’Inde, avec Nirmala Paniker, une maitresse-femme, et des élèves, qu’elle mène, à la baguette. Mais qu’elle élève, aussi, vers les plus hautes sphères de la grâce et de l’expression.

    Intervenants : le gourou : Nirmala Paniker. Les élèves : Sandra et Parvati.

    Doublages : Sarah Gomez, Celia Cléry et Léia Santacroce

    Traduction : Johnson Marigiri

    Technicien : Philippe-Alexandre Théate-Ygout

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : « Nilgiri » et « Swara Laya Mala » de Ravi Prasad et le Z Quartet, « Before sunrise » de Kiran Murti, « Cerulean » de B. Leinbach et G. Gordon et « In su monte e gonare » de Valentina Casula et Sanjay Khan. 

  • Instantanés du monde à Paris Corner ( Inde, Tamil Nadu )

    Croiriez-vous qu’une petite virée shopping pourrait faire vaciller vos convictions les plus profondes ? Si vous en doutez, suivez Cadével et ses comparses dans les quartiers de Madras, au Sud de l’Inde. Là, ils sont à la recherche de mille et un accessoires qui pourront donner vie aux divinités du tout nouveau temple de Piton Saint Leu, île de La Réunion. On commence dans une boutique, et on se retrouve dans les entrepôts secrets d’un temple tenu par un sage centenaire. Faire les courses pour Ganesh ou Siva n’est pas une ballade de tout repos et demande une bonne dose de sagesse.  Le croirez-vous ?

    Techniciens : Corinne Valarino, Denis Deygout

    Stagiaire : Marie Lafond

    Doublage : Thierry Belmont, Nikerson Perdius, Jean-Marie Chazeau

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : de l’album « Vel » de Susheela Raman, les extraits «  Paal », « Magdalena », «  Vel Undu », « Ennapane » et « Eighteen floors ».

  • Instantanés du monde, dans les maisons de thé ( Chine, Yunnan )

    Fermées et interdites durant les années Mao et la révolution culturelle, les maisons de thé chinoises font un retour en fanfare. Sont-elles redevenues ces lieux où la langue est libre de s’ébattre entre arômes de thés verts et vertes diatribes ? Ou la valeur ajoutée culturelle et traditionnelle sert-elle seulement au commerce ? Des brassées de jeunes filles se sont formées pour servir dans ces maisons de thé de tous grades, dans le Yunnan. Se perfectionnant dans l’art du thé tout autant que dans la communication avec les grosses poches venues lui rendre hommage.

    Technicien : Pierre Martin

    Doublage : Corinne Valarino, Juliette Quidet-Marty et Mélanie Klein

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : Beezhinden de Shu-De, Little Sunrise de Bei Bei et Shawn Lee et des extraits des films « Crouching tiger, Hidden dragon » et «  Farewell my concubine ». 

  • Instantanés du monde à Colas Nagar ( Pondichéry, Inde )

    Elle a choisi, un jour – vraiment sur un coup de tête ?- de quitter La Réunion avec son compagnon musicien, leurs deux fils, des livres et des instruments de musique pour tous bagages, et de s’installer en Inde, à Pondichéry. Hasard ou préméditation ? Les origines indiennes de l’artiste plasticienne ont-elles pesé dans ce choix de vie qui la nourrit aujourd’hui ? Dans son atelier de création textile, Colette Pounia démêle l’écheveau de son histoire. Nous ouvrant les yeux sur les richesses de ce pays d’adoption ; regardant, un peu plus loin que l’extérieur, la façade, l’éclat des choses.

    Technicien : Daniel Arachtingi

    Réalisation : Anne Bonneau

    C’est le duo Doug Cox et Salil Bhatt qui illustre de leurs superbes albums «  Slide of freedom  I et II», les propos de Colette. Les titres choisis sont «  Soul of a man », « Fish Pond », «  I scare myself », « Blessings » et « Freedom Raga ».

  • Instantanés du monde à Mbupurini ( Zanzibar )

    Dans les eaux de Mbupurini, au Nord de Zanzibar,  les villageoises vous emmènent dans leurs jardins : à marée basse, toutes s’éloignent vers l’horizon. Cultiver les algues Euchema Spinosum est une source de revenu, mais aussi une activité professionnelle au vu et au su, de tous : une petite révolution dans la société traditionnelle zanzibarite, musulmane. Un travail qui a un impact sur les mentalités, mais aussi, sur l’environnement du littoral. En les suivant tout au long de leur journée de travail, vous découvrez les difficultés et les enjeux de cette activité toute féminine.

    Technicien: Nicolas Palcossian,

    Doublage: Tiziana Marone, Corinne Valarino, Anne-Christine Roth, Leila Saïdi, Jennifer Legros.

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux issus de l’album de Dhafer Youssef “Divine Shadows”. Vous avez entendu des Extraits de “ Cantus Lamentus”, “Miel et Cendres”, “Wind and shadows”, “Odd poetry”, “27th ethos” et “Ivresse divine”. 

  • Instantanés du monde à Bombay Sud ( Inde )

    Le temps d’une promenade matutinale, Sandhya Merchant vous plonge dans le Bombay d’antan : du temps où la ville n’était qu’un archipel, du temps où les voyageurs occidentaux se tournaient tous vers ce nouvel eldorado. Les façades des bâtiments historiques ont toutes une histoire à raconter : celle d’hommes et de femmes aux horizons variés, qui ont su créer une société indienne à part : les Bombayïtes : que gardent-ils de leurs racines, comment préservent-ils leur patrimoine, en quoi influence-t-il les modes de vie contemporains ? Sandhya vous alpague pour une longue marche, aux pauses propices aux confidences.

    Intervenante : Sandhya Merchant, guide

    Techniciens : Nicolas Palcossian, Diane Koné

    Doublage: Julie Straboni

    Réalisation : Anne Bonneau

    Extraits musicaux : de Suphala : « The blank page », « underwater city », «  17 birds outside my window », « Unwind you », « I feel awake even though this is a dream »