Un militaire mahorais tué lors d'un exercice de conduite en Moselle

faits divers
3ème régiment des hussards de Metz
3ème régiment des hussards de Metz ©Capture d'écran
Un militaire du 3e régiment de hussards de Metz, originaire de Mayotte, est décédé à Longeville-lès-Saint-Avold en Moselle. Le véhicule blindé léger, dont il était chef de bord, s’est retourné lors d’un exercice de conduite.
Le convoi de quatre blindés légers effectuait un exercice de conduite pour apprendre à de jeunes militaires à piloter ces engins rapporte le Républiquain Lorrain. Vers 15 h 30, les véhicules-écoles du 3ème régiment des hussards de Metz se sont engagés dans la longue et sinueuse descente qui mène de Zimming à Longeville.

À la sortie d’un virage, un des véhicules de la file a quitté son axe de circulation. Dans sa tentative pour rétablir la situation, l’élève-conducteur a mordu le bas-côté. Le blindé léger a alors réalisé plusieurs tonneaux avant de finir sa course sur le toit, s’immobilisant au milieu de la chaussée. Le chef de bord, âgé d’une trentaine d’années et originaire de Mayotte, est décédé sur le coup. Le chauffeur, traumatisé et blessé, a été conduit à l’hôpital de Metz. Les dépistages d’alcool et de stupéfiants effectués se sont révélés négatifs. Une cellule d’assistance psychologique a été mise en place auprès des camarades du militaire.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l’accident. Les gendarmes lancent un appel à témoins. Toute personne ayant croisé le convoi au moment de l’accident est invitée à contacter la brigade de Faulquemont au 03 87 00 32 10.