publicité

Yoni Palmier, soupçonné d'être le tueur de l'Essonne, a tenté de s'évader

Le Parisien Aujourd'hui en France a révélé que le tueur présumé de l'Essonne a tenté en vain de s'évader de sa prison de Fresnes ce dimanche.

D'origine guadeloupéenne, Yoni Palmier est accusé de quatre meurtres. © France 2
© France 2 D'origine guadeloupéenne, Yoni Palmier est accusé de quatre meurtres.
  • Par Maïté Koda
  • Publié le
Il avait tout préparé; Trois mètres de corde, un couteau et de l'argent liquide ont été retrouvés en la possession du Guadeloupéen Yoni Palmier, incarcéré à l'hôpital de la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne.
Ce sont un infirmière et une aide soignante qui ont sonné l'alerte, explique le quotidien, en apercevant des draps noués dans la cellule du détenu. Souffrant d'un problème d'épaule, Yoni Palmier avait été transféré le 22 janvier à l'hôpital de la prison. Après la découverte du personnel médical, il a été placé à l'isolement.
 
 
Yoni Palmier est soupçonné d'être "le tueur de l'Essonne" et d'avoir commis quatre meurtres dans le département entre novembre 2011 et avril 2012. L'homme, qui a toujours clamé son innocence, a été innoncenté par une lettre envoyée par un corbeau au juge d'instruction. L'auteur de la missive s'accusait des meurtres et déclarait avoir manipulé Yoni Palmier, parfois décrit comme simple d'esprit.
 Une vision à revoir, selon une source proche du dossier citée par le Parisien-Aujourd4hui en France. " Même si on peut s’interroger sur sa pleine possession de ses facultés intellectuelle et psychologique, cet homme est, sans doute, beaucoup plus intelligent qu’il ne le laisse paraître", a déclaré ce "fin connaisseur du dossier". 1 362 490 170

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play