outre-mer
territoire

Pierre Bojic: "cette transat a un fort potentiel"

transat bretagne-martinique
Pierre Bojic
©Marcel Mochet/AFP
Pierre Bojic, directeur général de Pen Duick, l'organisateur de la transat entre Brest et Fort de France qui s'élancera dimanche 17 mars croit en l'avenir de cette course, malgré la crise économique qui n'épargne pas le monde de la voile. 

- Cette course qui se déroule tous les deux ans change à chaque fois de parcours? Cette fois est la bonne?
J'espère qu'on a enfin trouvé pour cette transat le parcours qu'on recherche depuis plusieurs années car cette course a un très fort potentiel: c'est la seule transatlantique en solitaire à armes égales puisque tous les bateaux sont les mêmes. On a connu différents parcours : Belle île en mer-Marie Galante c'était une belle histoire. Il y a deux ans c'était Bénodet-Martinique. Cette fois le départ se fait de Brest. Je pense que ça va être une belle épreuve avec une ville de départ qui donne sa dimension à la course et une arrivée en Martinique qui sera, je l'espère, aussi belle qu'il y a deux ans.

- La crise économique touche tout le monde. On dénombre quinze skippers au départ. Difficile pour eux de réunir les budgets nécessaires?
Oui, c'est difficile pour tout le monde. Il y a dix skippers qui n'ont pas pu trouver les fonds nécessaires. Ce sont avant tout les skippers amateurs qui sont touchés. Mais les meilleurs sont présents: parmi le top 10 du championnat de France 2012, nous avons 6 skippers. Donc il y aura de quoi encore vivre une belle aventure et une belle histoire.

Le site internet de la course, c'est ici. Retrouvez également l'actualité de la course sur Martinique 1ère et France 3 Bretagne.
 

L'an prochain, la 10ème Route du Rhum
Pen Duick, entreprise fondée par Eric Tabarly et Gérard Petipas, est également chargée de l'organisation de Route du Rhum. L'an prochain, la mythique transatlantique qui se dispute entre Saint-Malo et Pointe à Pitre, en Guadeloupe, fêtera sa dixième édition. Pour célébrer dignement l'évènement, Pierre Bojic se fixe un objectif jamais vu: réunir 100 bateaux sur la ligne de départ en novembre 2014. Lors de la précédente édition, en 2010, ils étaient 85. 
Publicité