Un hommage à Chávez se prépare en Martinique

politique
Chávez cortège
A Caracas, des dizaines de milliers de personnes ont accompagné la dépouille d'Hugo Chávez ©FRANCISCO BATISTA / PRESIDENCIA / AFP
Deux jours après son décès, des hommages seront rendus un peu partout dans le monde à l'ancien président du Vénézuela. A Saint-Anne, le maire Garcin Malsa organise ce vendredi une soirée en sa mémoire.
Le Vénézuela a d'ores et déjà proclamé sept jours de deuil national. La dépouille d'Hugo Chávez, décédé le 5 mars , a été accompagnée par des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Caracas avant d'être exposé dans une chapelle ardente jusqu'aux obsèques.
Les funérailles d'Hugo Chávez auront lieu ce samedi 9 mars. Victorin Lurel, ministre des Outre-mer représentera la France en y assistant à Caracas.
 
La Martinique a eu l'occasion de recevoir la visite d'Hugo Chávez. C'était en 2005, alors que la Région était endeuillée par le crash de la West caribbean Airways. Le président vénézuélien était alors venu assister à la cérémonie pour, les victimes au stade Dillon de Fort-de-France.
A l'heure de son décès, la Martinique tient également à lui rendre hommage. Ainsi Garcin Malsa, maire de Saint-Anne a invité les Martiniquais à une "soirée de réflexion autour de la pensée bolivarienne et celle d'Hugo Chávez ce vendredi 8 mars à l'Hôtel de ville de Saint-Anne.
Il a dans un communiqué exprimé son "immense tristesse" à l'annonce du décès de celui qui "restera à jamais celui qui, d’une part s’est élevé contre l’impérialisme des Etats-Unis et d’autre part, a pris des initiatives en matière d’intégration régionale".

 
Avec la participation du consulat du Vénézuela

La démarche de lui rendre hommage à Saint-Anne a été  réfléchie conjointement avec le consulat du Vénézuela en Martinique, comme l'explique Tamara Lozada, consul du Vénézuela au micro de Martinique 1ere.
 "Nous sommes en train d'organiser cet hommage avec Monsieur Garcin Malsa, le maire de Saint-Anne a-t-elle expliqué au micro de Martinique 1ere. Je ne veux pas que cet événement soit organisé juste par le consulat, mais qu'il le soit en concordance avec la politique de solidarité de Chavez, que les forces vives de la Martinique y participent", a-t-elle insisté.