Abandon de Chabagny, Frédéric Duthil toujours en tête, Eric Baray dernier au classement provisoire

voile
Frédéric Duthil sépalumic
©Pen Duick
Victime d'une avarie, Thierry Chabagny est le premier des quinze concurrents à devoir abandonner. Au classement de 16H00 (heure de Paris), le Martiniquais Eric Baray ferme la marche. 
Première victime des rudes conditions météo sur ce début de transat, Thierry Chabagny (Gedimat) a annoncé son abandon ce lundi après-midi. Victime d'une avarie sur sa grand-voile, non réparable en mer, il est contraint de renoncer. Le skipper, qui visait une place sur le podium, a mis le cap sur le port de Concarneau. Il ne reste plus que 14 monocoques encore en course.

Pas de round d'observation

Sur leurs bateaux de 10 mètres, les marins solitaires n'ont pas eu de round d'observation pour ce début de course. Comme annoncée par la météo, une grosse dépression passe sur la flotte depuis le début de cette première nuit de transat. Les marins affrontent des vents à 80 km/h et des grosses vagues. 
Fort heureusement, le vent vient du nord-ouest, ce qui leur permet de progresser aux allures portantes, moins pénibles pour les hommes et les bateaux. Le vent devrait rester fort toute cette journée de lundi.

Classement provisoire

Au classement de 16H00, heure de Paris, c'est Frédéric Duthil (Sepalumic) qui menait la course devant Yoann Richomme (DLBC Module création) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance).
Ecoutez la première interview du leader réalisé au milieu de la nuit, il témoigne des conditions météo difficiles. (Témoignage recueilli par Pen Duick, l'organisateur de la transat)

Frédéric Duthil

Mise en route difficile pour le skipper de Martinique

Pour Eric Baray, ce début de course est difficile. Il est actuellement 14ème et dernier au classement avec un retard qui commence à être conséquent: il est 33 milles derrière le leader, soit un peu moins de 60 kilomètres. Mais la Martinique est encore loin!
Joint ce matin à la vacation de 9H00, Eric Baray décrit des conditions climatiques très dures et une nuit particulièrement froide. D'autant que son ciré a une fuite et tous ses vêtements sont trempés! (témoignage recueilli par Pen Duick, l'organisateur de la transat)

Eric Baray 18/3 9H00


Le classement complet de 16H00 est à découvrir sur le site officiel de la transat Bretagne-Martinique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live