outre-mer
territoire

L’hommage de Dakar à Aimé Césaire

société
Colloque Césaire
©Kelly Pujar (Outre-mer 1ère)
Un colloque s'est ouvert hier à Dakar pour rendre hommage à Aimé Césaire, l'année du centenaire de sa naissance. Les descendants du poète sont présents. Le Président Sénégalais, Macky Sall, a rendu un vibrant hommage à Aimé Césaire, estimant que son combat n'est pas dépassé
On ne sait pas trop ce qu’Aimé Césaire en aurait pensé mais son sourire s’affiche aussi sur les bouteilles d’eau, clin d’œil de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) au chantre de la négritude, comme une campagne de publicité pour le colloque qui se tient ici à Dakar pendant quatre jours.
"Aimé Césaire, cahier d’un retour au pays ancestral" rassemble universitaires, écrivains et officiels de tous horizons venus débattre d’Aimé Césaire l’homme, le poète, mais aussi le politique.

 

cesaire colloque 2

Un vibrant "merci"

Face à plusieurs de ses neveux et nièces, c’est par un vibrant « merci ! » que Hamidou Sall, membre de l’OIF et à l’origine de ce congrès, a ouvert les débats hier, mercredi,  car selon lui, tous les Sénégalais doivent quelque chose à Aimé Césaire. «Quelqu’un qui vous défend partout et qui vit au quotidien pour vous, vous lui devez un minimum».  Une intervention qui a donné le ton pour le reste de la journée, chaque intervenant y allant de son anecdote ou de sa petite histoire pour raconter Césaire l’Africain, Césaire le visionnaire, Césaire l’ami de Senghor et de Damas. Comme pour mieux souligner que cinq ans après sa mort, son combat reste toujours autant d’actualité.  Ce que le président de la république du Sénégal Macky Sall résume d’une formule : « le combat n’est pas dépassé si l’on considère que la négritude peut-être défini comme l’ensemble des valeurs du monde noir. »
cesaire colloque 3
Une partie de la délégation guyanaise, dont les membres de l'association des amis de Léon Damas, au palais des congrès de Dakar ©Kelly Pujar

Un nouveau départ? 

Ces célébrations sont peut-être aussi un point de départ pour de nouvelles relations entre le Sénégal et les Antilles. Et après Haïti, Macky Sall se dit «prêt» à relancer la coopération entre son pays et la Martinique et la Guadeloupe.
Macky Sall, le président Sénégalais interrogé par Célia Cléry, d'Outre-mer 1ère radio. 

Macky Sall


D’ailleurs, en juin prochaine une délégation sénégalaise se rendra à Fort-de-France pour célébrer le centenaire de la naissance de Césaire, mais côté Martiniquais cette fois. 
Jacques Bangou, le maire de Ponte à Pitre est également à Dakar. Sa ville est jumelée avec Saint-Louis du Sénégal et il n'est pas contre le fait de nouer des liens plus profonds avec le Sénégal, au contraire. Des liens qui passent par la culture comme quand Léopold Sedar Senghor avait assisté en 1975 à une représentation de la "Tragédie du Roi Christophe" au Centre des arts.
Jacques Bangou interrogé à Dakar par Celia Clery.

Jacques Bangou

        
Césaire colloque 4
©Kelly Pujar

Le programme complet du colloque est à découvrir ici

Christiane Taubira participera au colloque
Christiane Taubira, garde des sceaux, ministre de la Justice se rendra au Sénégal du 21 au 24 mars 2013. Elle rencontrera Monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal et aura un entretien bilatéral avec son homologue sénégalaise, la ministre de la Justice Madame Aminata Touré. A l’invitation de l’Organisation internationale de la Francophonie et en présence du Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur Claude Bartolone, la ministre participera également au Colloque organisé pour le centenaire de la naissance d’Aimé Césaire et prononcera un discours lors de la cérémonie de clôture de l’événement. Par ailleurs, la garde des sceaux se rendra sur l’île de Gorée pour une visite de la Maison des Esclaves.
(Communiqué du ministère de la Justice)
Publicité