outre-mer
territoire

Eric Baray en escale technique à Porto

voile
Eric Baray
©Eric Cintas (Outre-mer 1ère)
Le skipper martiniquais est arrivé au Portugal pour une escale la plus brève possible. Au menu: changement de grand-voile et réparation des pilotes automatiques. 
Eric Baray (Tektôn AGM/ Région Martinique) est arrivée à Porto un peu après 16H00 (heure de Paris). Il s'est amarrée dans la marina du port de Lexoes, au nord de la ville. Son objectif est d'effectuer les répérations sur son Figaro le plus rapidement possible. Son équipe technique devrait arriver ce soir sur place avec une grand-voile neuve destinée à remplacer celle qui a été déchirée dans la grosse tempête qui est passée sur la flotte de la transat Brest-Martinique hier. Autre défaillance, celle des pilotes automatiques du bateau, qui devront également subir une vérification complete. Eric Baray va profiter de cette escale pour sécher l'intérieur de son bateau qui a embarqué de l'eau pendant le coup de vent.


Objectif: terminer la course

L'objectif du skipper martiniquais est de repartir samedi matin au lever du jour. Cette escale technique ne le disqualifie pas, mais la direction de course va lui infliger une pénalité de trois heures. Une pénalité sans grande importance puisqu'Eric Baray ne peut plus espérer bien figurer au classement général de la transat. Au pointage de 16H00, il comptait déjà 360 milles nautiques de retard (700 km) sur le leader du classement général provisoire, Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir). Au regard des avaries subies en ce début de course, arriver à bon port, en Martinique, sera déjà une victoire pour Eric baray. 

Publicité