outre-mer
territoire

Air Caraïbes transforme son offre promotionnelle en tirage au sort

éducation
Promo air caraïbes
L'opération d'Air Caraïbes a failli tourner à l'émeute ©DR
Dès mercredi matin, les modalités de la nouvelle offre promotionnelle d'Air Caraïbes devraient être connues. La compagnie tente de réagir après que son événement organisé  le 1er avril a tourné en une pagaille monstre à Orly.
Amateurs de voyages aux Antilles à petit prix, soyez patients. C'est ce mercredi que la nouvelle offre promotionnelle d'Air Caraïbes sera connue. "Elle sera diffusée sur nos réseaux sociaux et annoncée notre site Internet", explique Eric Fohlen, responsable de la communication de la compagnie. Cinq cents billets au départ de Paris- Orly Sud seront mis en ventes  au prix de 100 euros l'unité. Ils auront pour destination Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Cayenne, Saint-Martin, Saint-Domingue et Port-au-Prince.  Cette fois-ci, plus besoin de se déplacer au comptoir de la compagnie pour les acheter, seule une inscription en ligne à un tirage au sort sera nécessaire.
 
 

 Air Caraïbes fait profil bas

C'est pour fêter l'ouverture de son nouveau comptoir à Orly Sud que Air Caraïbes organisait ce lundi 1er avril une offre promotionnelle particulièrement alléchante. Du 1er au 5 avril, 50 billets à 100 euros l'unité, à destination de six destinations des Caraïbes et d'Amérique du Sud devaient être vendus aux premiers acheteurs à se présenter à leur comptoir. L'engouement a été tel que certains voyageurs se sont présentés dès dimanche soir à Orly Sud. Lundi matin à 8 heures,  les acheteurs potentiels étaient trop nombreux à se ruer sur le comptoir, provoquant une bousculade et nécessitant l'intervention de forces de l'ordre pour contenir tout le monde.


 
Depuis, Air Caraïbes a opté  pour un nouveau mode opératoire, doublant également le nombre de billets mis en vente. La compagnie a présenté ses excuses "à l'ensemble des personnes qui ont fait le déplacement jusqu'à Orly".
Reste à espérer pour la compagnie, qui tente tant bien que mal de se rattraper de son mauvais buzz de lundi que les serveurs sont opérationnels pendant toute la durée de l'offre.
 
 
En effet, les réseaux sociaux et les médias ont jugé très sévèrement le ratage d'Air Caraïbes. "Pagaille", "plantage", "promotion de la colère"… Le mauvais coup d'Air Caraïbes a fait les titres de l'ensemble de la presse nationale. Sur les réseaux sociaux, les messages envoyés par la compagnie étaient eux-mêmes amèrement commentés. A tel point que des internautes ont eu une pensée pour le community manager de la marque, qu'on imagine aisément débordé. Ils  ont simulé un entretien exclusif, et très drôle,  "pour l'émission  8 à 8", avec un homme qui "ne mange plus, ne dort plus"…

Une page Facebook pour recenser les mécontents
"Boycott d'Air caraïbes qui se moque de ses clients pour faire du buzz". Une page Facebook rassemblant les personnes mécontentes de la gestion de l'offre promotionnelle par la compagnie aérienne vient d'être créée.  Ne rassemblant pour l'instant que 134 membres, elle compile des vidéos de l'événement, sur la quelle on peut voir une foule compacte se masser devant le comptoir bien avant l'ouverture des guichets et des témoignages de personnes ayant du repartir bredouille après plusieurs heures de queue et quelques bousculades.
Publicité