outre-mer
territoire

Un député de Martinique interroge le gouvernement sur les tarifs aériens Outre-mer

politique
billet d'avion
Lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale ce mercredi après-midi, Jean-Philippe Nilor (Groupe Gauche démocrate et républicaine), député de Martinique, a interrogé le gouvernement sur la franchise bagage et les prix pratiqués par les compagnies aériennes qui desservent les Outre-mer.
La diminution récente de la franchise bagages autorisée par les compagnies aériennes qui assurent la desserte de l'Outre-mer est un vrai casse-tête pour les passagers. C'était l'un des objets de la question du député martiniquais, ainsi que les tarifs des billets d'avion et la continuité territoriale. Pour l'anecdote, Jean-Philippe Nilor s'est offert au passage quelques jeux de mots: "Pour nous l'urgence ce n'est pas le mariage pour tous, mais le voyage pour tous"...
ou encore: "S'agissant de l'avion, nous n'accepterons plus d'être menés en bateau".  
La question complète de Jean-Philippe Nilor est à découvrir ici


Baisse des prix selon le ministre délégué aux transports

Frédéric Cuvillier, ministre délégué en charge des transports, a expliqué, à propos de la diminution de la franchise bagages, que les compagnies aériennes ne faisaient qu'appliquer aux lignes qui volent vers les Outre-mer, les règles en vigueur sur les autres destinations. Il a affirmé que certaines compagnies avaient baissé leurs prix pour prendre en compte cette modification. 
Concernant les tarifs des billets d'avion, le ministre délégué a précisé que deux rapports avaient été demandé par le gouvernement sur la structuration des prix des billets ainsi que sur les conditions tarifaires. Il a enfin précisé que les sommes consacrées à la continuité territoriale entre l'hexagone et les Outre-mer étaient sanctuarisées. 

Voir la question et la réponse en vidéo:

 

Publicité