Jean-Marc Mormeck veut relancer la boxe en France

boxe
Jean-Marc Mormeck
Jean-Marc Mormeck ©AFP PHOTO MARTIN BUREAU
Le Guadeloupéen Jean-Marc Mormeck organise des gala multi-fights dans l'Hexagone et Outre-mer pour relancer la boxe anglaise et la boxe thaï, "en difficultés" en France.
La boxe est au point mort en France . En manque de stars, d'engouement du public et de sponsors, elle ne semble intéresser plus que de trop rares spécialistes et aficionados. Un constat amer, qui concerne tout particulièrement la boxe thaï et la boxe anglaise, effectué par Jean-Marc Mormeck. Pour  éviter que la discipline ne végète trop longtemps en France, celui qui fut  plusieurs fois champion du monde en catégorie lourds-légers s'est fixé pour objectif de la relancer, via des galas multi-fight.
 
"On ne peut pas se plaindre et ne pas réagir". Jean-Marc Mormeck, plusieurs fois champion de France  s'est expliqué au micro de Radio Outre-mer 1ere. "Je vois l'état de la boxe, je vois comment elle est, j'ai eu cette chance de passer au travers, de partir aux Etats-Unis parce que j'ai pris des décisions. Pour ceux qui ne peuvent pas ou ne savent pas en prendre, je les prends pour eux", a-t-il expliqué.
 

Mormeck boxe morte


Un premier combat en boxe thaï se déroulera ce samedi à Aulnay-sous-Bois ce samedi, et opposera le Français Grégory Choplin, 5e mondial au  Portugais Luis Reis, 8e mondial.  En boxe anglaise, le match vedette opposera Jérémy Ouanna, champion de France des lourds-légers depuis juin 2012, à Gabriel Lecrosnier.
 

Des combats Outre-mer

Jean-Marc Mormeck prévoit d'autres soirées de gala, dans l'Hexagone mais aussi Outre-mer. Un championnat d'Europe de boxe thaï est prévu en Martinique, les destinations de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Réunion sont également envisagées. Des choix ultramarins qui apparaissent évidents pour le Guadeloupéen.
" Il ne s'y passe pas grand-chose au niveau de la boxe. On a des champions qui devraient se dévoiler, on va essayer de les faire sortir", a-t-il déclaré.

Mormeck jeunes d'Outre-mer

"2013 sera ma dernière année"

 Concernant sa propre carrière, Mormeck a confirmé remiser les gants à la fin de l'année. "Je confirme que 2013 sera ma dernière année. Je m'entraîne, je me maintiens en forme", a-t-il ajouté. "J'ai deux souhaits, combattre au Grand Palais à Paris ou en Afrique. J'y  travaille. Cela devrait se faire comme prévu face au Polonais Krzysztof Wlodarczyk, titre WBC des lourds-légers en jeu", a-t-il conclu.