Mort de la chanteuse originaire d'Haïti Teri Moïse

musique
Teri Moïse
©DANIEL JANIN / AFP
"Les poèmes de Michelle", "Je serai là", deux chansons des années 90 qui sont restés dans les mémoires. Teri Moïse, 43 ans, a été retrouvée morte dans un hôtel de Madrid, selon l'animateur de RFI Claudy Siar.
D'après Claudy Siar, animateur de Couleurs tropicales sur RFI, et directeur de Tropiques FM, la chanteuse se serait suicidé dans un hôtel de Madrid, en Espagne. Elle venait d'avoir 43 ans.

Une enfance américaine

Teri Moïse est née en 1970 aux Etats-Unis, dans un quartier défavorisée de Los Angeles. Ses parents avaient quitté leur île, Haïti, quelques années plus tôt. A l'école, Teri apprend anglais, tandis qu'à la maison elle parle français et créole avec ses parents.


Découverte de la France et de la chanson

A l'âge de 20 ans, après un passage par la prestigieuse université de Berkeley, la jeune femme arrive en France ou elle suit des études de littérature à la Sorbonne. Elle y découvre l'univers de la chanson. D'abord choriste, elle est repéré par un producteur et sort son premier album en 1995. Il mélange chansons françaises, funk et rythmes caribéens. Le single, "Les poèmes de Michelle", devient rapidement un tube. Sur cet album figure également "Je serai là".

Victoire de la musique

L'année suivante, 1997, Teri Moïse remporte une Victoire de la Musique en tant qu'interprète Francophone. En 1999, elle sort son deuxième album, qui a moins de succès que le premier,  et se produit à l'Olympia et dans plusieurs festivals, dont les Francofolies de Montreal.  Elle s'était ensuite éloignée de la scène publique.