publicité

La résolution de l'ONU sur la décolonisation de la Polynésie française (encadré)

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté vendredi une résolution plaçant la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser. Voici ce que dit cette résolution adoptée par consensus. La France n'a pas participé à la séance. 

© ingeta.com
© ingeta.com
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Le texte adopté par l'Assemblée générale des Nations Unies "affirme le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l'autodétermination et à l'indépendance", conformément à la Charte de l'ONU (article 73 sur les territoires non autonomes).
Elle invite le gouvernement français à "faciliter et accélérer la mise en place d'un processus équitable et effectif d'autodétermination" en Polynésie. Cette résolution ouvre en principe la voie à un référendum d'autodétermination. La population pourrait à terme se prononcer en faveur de l'indépendance, de la départementalisation ou d'un statut intermédiaire d'autodétermination. Mais en pratique, plusieurs des gouvernements concernés ne respectent pas ces règles --par exemple le Royaume-Uni avec Gibraltar et les Malouines.
 

Plusieurs pays se sont démarqués

A la suite du vote, plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les Etats-Unis, se sont "démarqués du consensus" pour marquer leur désapprobation, faisant valoir la défaite des indépendantistes aux dernières élections territoriales. Pour l'ambassadeur des Iles Salomon Collin Beck, par 
contre, ces élections "ne peuvent pas être assimilées à un référendum" sur le sort du territoire.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play