publicité

23 mai

rss

Le 23 mai pour commémorer l'esclavage dans l'Hexagone

Ce jeudi aura lieu la 15e édition de la commémoration en hommage aux victimes de l'esclavage en Ile-de-France. Au programme, inaugurations de monuments, cérémonie œcuménique et soirée festive.

  • Par Maïté Koda
  • Publié le , mis à jour le
Un non averti pourrait s'y perdre. Car dans l'Hexagone, l'esclavage se commémore chaque année au mois de mai. Deux fois.
La première, a eu lieu le 10 mai, jour de la commémoration nationale de l'abolition de l'esclavage. Depuis déjà 7 ans, une cérémonie est organisée pour se souvenir des combats pour l'abolition ce jour là. L'occasion cette année pour le président de Hollande de prononcer un discours  et de souligner "l'impossible réparation "  de l'esclavage, répondant ainsi au débat qui animes les différentes associations noires de France.
 
 

Victorin Lurel représentara le gouvernement

Ce 23 mai aura lieu la commémoration des victimes de l'esclavage colonial. La 15e depuis 1998, année où, le 23 mai, quelques 40 000 personnes se sont réunies dans les rues de Paris en mémoire des victimes de l'esclavage colonial.
Cette année, et pour la première fois, l'existence des cette cérémonie et le travail effectuée par ses organisateurs, le CM98 a été reconnu par le président Hollande a lui-même annoncé les grandes lignes de cette manifestation, où il sera représenté par Victorin Lurel.
Le ministre des Outre-mer  participera à l'inauguration d'un monument, sur lequel est inscrit 213 noms d'esclaves, à Saint-Denis (93) ce jeudi à 18h15.
 

Village du 23 mai et soirée festive

Plus tôt dans la journée un deuxième monument, également en hommage aux victimes de l'esclavage sera inauguré à Sarcelles (95) avant l'ouverture, prévue pour 14 heures d'un village du 23 mai à  Saint-Denis. Celui-ci accueillera expositions, ateliers enfants et débats sur les places de la mairie et du marché de Saint-Denis.
Une célébration œcuménique est prévue à la basilique de Saint-Denis et la journée se clôturera par une fête de la fraternité en présence d'artistes tels que Jocelyne Berouard, Dédé Saint-Prix ou encore Tony Chasseur.


A voir. Les descendants d'esclaves à la recherche de leurs ancêtres. (Reportage France 2)
Le 23 mai pour commémorer l'esclavage dans l'Hexagone

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play