publicité

Christiane Taubira et Bernard Tapie, amis de vingt ans

Depuis que l'affaire de l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie a éclaté, l'homme d'affaires est sur tous les fronts et il fait régulièrement allusion, comme hier soir dans le journal de 20 Heures de France 2, à son amitié avec Christiane Taubira, la garde des sceaux. Récit d'une amitié de 20 ans. 

Christiane Taubira et Bernard Tapie, en 2006, lors d'un congrès extraordinaire du Parti des Radicaux de Gauche © PIERRE VERDY / AFP
© PIERRE VERDY / AFP Christiane Taubira et Bernard Tapie, en 2006, lors d'un congrès extraordinaire du Parti des Radicaux de Gauche
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
C'était hier, lundi soir, sur le plateau du 20 heures de France 2. Alors qu'il s'explique sur la polémique autour des 403 millions d'Euros qui lui ont été attribués lors du fameux arbitrage, Bernard Tapie, mis en examen vendredi dernier pour "escroquerie en bande organisée",  évoque "son amie, la garde des sceaux".
Regardez:
Tapie JT 20H 01/07 Taubira
##fr3r_https_disabled##

Christiane Taubira et Bernard Tapie se connaissent en effet depuis le début des années 1990. Récit d'une longue amitié. 


Le premier combat

Nous sommes en 1994. Pour se démarquer du parti socialiste, le MRG (Mouvement des Radicaux de Gauche, ancêtre du PRG, le Parti Radical de Gauche), décide de monter sa propre liste aux élections européennes. Le président du MRG de l'époque, Jean-François Hory (ancien député de Mayotte) décide de faire un coup médiatique en faisant appel pour la tête de liste à Bernard Tapie. Les deux hommes constituent une liste avec des nouveaux visages. Jeune députée de Guyane, Christiane Taubira apparait en 4ème position. Elle émerge alors sur la scène nationale. On l'aperçoit brièvement dans ce reportage de France 2 en 1994: 
1994 France 2 Tapie Taubira

La liste "Énergie Radicale" conduite par Tapie obtient lors de ces élections un succès inattendu en totalisant 12% des suffrages, deux points seulement derrière la liste socialiste conduite par  Michel Rocard

2002, Tapie à la rescousse

Pour l'élection présidentielle de 2002, Christiane Taubira est la candidate investie par le Parti Radical de Gauche, le PRG. Mais la campagne est difficile. Les sondages ne décollent pas. L'élue de Guyane a du mal à s'imposer et certaines voix s'élèvent chez les Radicaux pour réclamer un retrait de la candidate avant le premier tour pour soutenir Lionel Jospin. C'est dans ce contexte que le 13 mars, à la surprise générale, lors d'une réunion de son équipe de campagne, Christiane Taubira fait venir son ami Bernard Tapie. A l'époque, en 2002,  Bernard Tapie est pourtant retiré de la politique après avoir purgé une peine de prison dans le cadre de l'affaire de corruption VA-OM. Mais il accepte de venir livrer, à titre amical, son expertise sur la campagne de Christiane Taubira. C'est du grand Tapie:
" Moi ,quand Jean-Michel (NDLR: Baylet, le président du PRG) m'a parlé de ta candidature, j'ai dit c'est fabuleux, parce que tu es une femme, que tu es black (...) c'était le symbole idéal. Maintenant on voudrait te faire parler du logement. Non mais attend...Pourquoi pas du nouveau Rafale?? Il en est de la politique comme il en est dans la pêche ou la télévision.Ou t'es généraliste, ou tu es la meilleure là où tu vas te situer.  Moi je pêche pas tous les poissons, seulement les crevettes. Tu dois être celle qui va intéresser sur ton nom des gens que personne n'intéressent. Et ça représente quoi? 4...5 millions de personnes!"
Ecoutez la version audio de cette séquence, extraite du magazine radio "Taubira, carnet de campagne" (RFO 2002, David Ponchelet)

Tapie Taubira extrait magazine

Au bilan, le 21 avril 2002, Christiane Taubira recueille 2,32% des suffrages, soit 660.000 voix. Lionel Jospin est éliminé dés le premier tour, avec 200.000 voix de retard sur Jean-Marie Le Pen

Taubira, fidèle en amitié

Aujourd'hui, malgré la polémique qui règne autour de l'arbitrage et des 403 millions de Bernard Tapie, Christiane Taubira assume pleinement son amitié avec l'ancien patron d'Adidas et de l'OM. Elle l'a dit à plusieurs reprises et notamment le week-end dernier sur BFM TV: "Oui je connais Bernard tapie et j'assume pleinement d'avoir participé à une campagne européenne avec lui. (...)La justice suit son cours. Je m'impose une réserve". 
Extrait sur ses liens avec Bernard Tapie à partir de 3'30
Taubira BFM / Tapie
##fr3r_https_disabled##


 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play