publicité

La tempête tropicale Chantal, le jubilé de Didier Dinart, la hausse des prix : les Unes de la presse Outre-mer

La première tempête tropicale de la saison, nommée Chantal, touche les îles de la Martinique et de la Guadeloupe ce mardi matin. En Guyane, la tentative d'évasion de Manoelzinho fait les gros titres, alors que la hausse des prix inquiète toujours à la Réunion. 

  • Par Camille Belsoeur
  • Publié le , mis à jour le
C'est le handballeur Didier Dinart qui fait la "une" en Guadeloupe. L'ex-international français a rassemblé pour son jubilé quelques uns de ses anciens coéquipiers, comme Karabatic, Abalo ou Sorhaindo, qui avec lui ont fait la gloire de l'équipe de France avec notamment deux titres olympiques. La rencontre de gala aura lieu ce soir à 20 heures au Hall des sports de Pointe à Pitre. L'autre actualité sur les Antilles françaises, autrement moins légère, est l'arrivée de la tempête tropicale Chantal ce mardi. De fortes pluies sont attendues en Martinique et en Guadeloupe durant une bonne partie de la journée et plus particulièrement ce mardi matin. 

©
En Martinique, les épreuves orales du bac qui étaient prévues ce matin sont ainsi repoussées dans l'après-midi à cause des pluies diluviennes provoquées par la tempête tropicale. Suivez la situation en direct sur le site de France-Antilles Guadeloupe. 
©

Manoelzinho tente de s'échapper de prison

En Guyane, le mauvais feuilleton autour de l'affaire des deux soldats français Stéphane Moralia et Sébastien Pissot tués l'année dernière, se poursuit. Le principal suspect dans cette affaire, Manoel Ferreira Moura dit "Manoelzinho", accusé du meurtre des deux militaires, a tenté de s'évader de la prison de l'Amapa avec un complice, comme l'explique le quotidien France - Guyane. Également dans l'actualité, l'hôpital de Cayenne condamné à verser 188 000 €  à la famille d'un habitant de Cacao, décédé de la suite de ses blessures après être tombé de son toit. Selon la justice, l'hôpital ne l'avait pas pris en charge convenablement.  
©

Un "braquage du dimanche" à La Réunion

Trois jeunes malfrats sont toujours recherchés sur l'île après avoir réalisé un braquage à l'Hôtel Le Récif à Saint-Gilles pour le modique butin de... 100 euros. Ce que Le Journal de la Réunion qualifie comme un "braquage du dimanche". Le Quotidien met lui en avant la différence grandissante entre les prix des grandes surface de la Métropole et celles de la Réunion, avec un écart de 44% sur les produits des marques nationales et de 77% sur les produits d'enseignes ! Un gouffre. 
©

 

©
©


Un premier mariage homosexuel sous tension à Tahiti

La noce a été critiquée par des militants du Tavini et du Tahoeraa, qui n'ont pas hésité à s'unir pour protester devant la marie, rapporte La Dépêche de Tahiti, alors que la loi pour le mariage entre personnes de même sexe a été officiellement promulguée le 18 mai dernier. Du côté des Nouvelles de Tahiti, c'est l'annulation des nouveaux tarifs EDT qui fait la une. 

©

©

En Nouvelle-Calédonie, c'est la pluie qui fait grimper les prix

Le problème de l'inflation fait également la une des Nouvelles Calédoniennes. Mais la raison est toute autre : ce sont les dégâts occasionnés par la pluie sur les cultures qui entraînent une hausse des prix des denrées alimentaires. 
©

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play