outre-mer
territoire

Une information judiciaire pour homicide involontaire a bien été ouverte

affaire koh-lanta
Gerald Babin
Gérald Babin décédé le 22 mars dernier au Cambodge. ©DR
Après avoir démenti l'information la semaine dernière, le parquet de Créteil a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire dans l'enquête sur la mort du Martiniquais participant à l'émission Koh-Lanta et décédé le 22 mars. 
C'est une affaire à rebondissement. Le 17 juillet, l'AFP annonçait l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire après le décès de Gérald Babin. Ce jeune Martiniquais était décédé d'un malaise cardiaque au Cambodge, lors du premier jour de tournage de l'émission de TF1.
Une information démentie quelques heures plus tard par le procureur de Créteil. Ce mercredi en revanche, le parquet a bien annoncé l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire contre X.
Après près de quatre mois d'enquête préliminaire, il a  demandé "des expertises complémentaires sur le plan médical qui ne pouvaient être diligentées dans le cadre de l'enquête préliminaire". Le juge d'instruction N4A pas encore été désigné.
 
 

Défaillance cardiaque

Après le décès du Gérald Babin les regards s'étaient tournés vers le médecin urgentiste de l'émission Thierry Costa. Ce dernier s'est donné la mort quelques jours plus tard.
 
Le rapport d'autopsie avait imputé le décès à une "défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée". Une pathologie non décelée lors des examens médicaux préalables à l'inscription des candidats au tournage de l'émission.
Les proches de Gérald Babin ont porté plainte le 8 avril pour "  violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, homicide involontaire aggravé, mise en danger de la vie d'autrui mais également entrave aux mesures d'assistance et omission de porter secours, atteinte à la dignité des personnes et travail dissimulé"
 
Publicité