Le requin: seigneur des profondeurs ou tueur silencieux

environnement
Requins
Les requins font peur. Pourtant seules cinq espèces sont dangereuses pour l’homme. Bon ou mauvais, le requin fascine et terrifie à la fois. Décryptage du phénomène qu'engendre cet animal marin.

Le requin génère chez l'homme une fascination : l'homme a peur de cet animal marin mais il reste médusé face à lui. C'est le cas des visiteurs venus à l'Aquarium de Paris pour assister aux animations pédagogiques organisées autour du squale, afin de mieux le connaître et peut-être pour en avoir moins peur aussi.

micro trottoir


Une terreur menacée

Le requin tue rarement mais son attaque est tellement spectaculaire qu’elle marque les esprits.
Il n’est ni bon, ni mauvais. Cet animal qui hante les mers depuis la nuit des temps, est un chasseur parfait. Mais aujourd’hui, massacré par les hommes, ce mal-aimé risque de disparaître. C’est ce que tente d’expliquer au public François Dufour, animateur pédagogique et biologiste marin à l’Aquarium de Paris.

François Dufour Animateur pédagogique


Pas tous dangereux!

Il existe plus de 400 espèces de requins  dans le monde et tous sont différents : du requin-baleine, le plus gros poisson du monde, à un requin si petit qu’il pourrait tenir dans la main.
Malgré une terrible réputation, seules cinq espèces sont dangereuses pour l’homme (voir encadré).
Leurs attaques sont bien plus rares que d’autres espèces. A titre de comparaison, chaque année, les requins attaquent entre 20 et 30 personnes dans le monde, alors que les serpents et les abeilles font des milliers de victimes. On blâme le squale parce qu’il nous impressionne et qu’il nous fait peur !
Sa dernière apparition en Australie en est la preuve.


Un physique impressionnant

Sa silhouette fuselée, ses nageoires pectorales et dorsales et son impressionnante mâchoire  font de lui l’animal aquatique le plus terrifiant. Sa mâchoire présente des particularités uniques dans le monde animal. Il possède plusieurs rangées de dents et si une dent tombe, une autre la remplace. Il en fabrique des milliers pendant sa vie.

Le requin, ce héros

Dans l'imaginaire collectif, le requin est un prédateur toujours prêt à dévorer sa proie. Il est vrai que le requin, comme la raie, repère sa proie sous l’eau, à l’odeur, sans même la voir. Silencieux, il rôde. Ce  terrifiant prédateur fascine parce qu'il fait peur et que l'homme tente toujours d'affronter ses peurs. 
La preuve en est avec le succès du film Les Dents de la Mer. En 1971 Steven Spielberg nous fait trembler de peur.
B.O les dents de la mer

 

Le requin fascine petits et grands. Les studios Disney Pixar l'ont compris et s'emparent de l’image du squale avec un décoiffant dessin animé Le Gang des Requins et le choix du casting n'est sûrement pas anodin. Robert de Niro incarne le patriarche dans la famille des squales.

Le requin peut même inspirer les scénarios les plus improbables. Comme celui de "Shark Avalanche", qui sort sur les écrans...Des requins qui attaquant sous la neige... Le nanar de l'année?



Au cinéma et dans l'imaginaire collectif, le requin est souvent associé à l'idée de "mangeur d'hommes" jusqu'à son emploi dans la langue française "être un requin, avoir des dents longues, etc…"

 

Zoom sur cinq espèces dangereuses
Le Grand requin blanc : il incarne le tueur parfait. Il occupe toutes les mers tempérées. C'est le requin des Dents de la Mer.

Le requin tigre : il est certainement le plus dangereux. Il attaque délibérément les plongeurs marins et les nageurs. Ce prédateur se nourrit de tout : déchets, bois, charognes …

Le requin océanique : ce requin du large peut atteindre 3 ,50 m de long et est reconnaissable à sa tâche sur le haut de sa première dorsale. Omnivore, il est opportuniste et puissant.

Le requin marteau : véritable curiosité de la nature, il est impossible de ne pas reconnaître ce requin. Le grand requin marteau peut atteindre 6 mètres. Sa tête large et spatulée représente 25% de la longueur totale de l’animal. Il peut tourner pendant des heures autour d’un plongeur avant de se décider à attaquer.

Le requin bouledogue : habituellement classé comme le 4ème plus dangereux requin, le requin bouledogue possède une mâchoire très proche de celle du grand blanc et du requin tigre.
Ce grand requin  peut atteindre 3,40 mètres. Son museau est court et arrondi d’où son surnom. Il préfère la proximité des côtes au grand large.