XIIe Conférence triennale des femmes du Pacifique aux Îles Cook

économie
forum femmes iles cook
La XIIe Conférence triennale des femmes du Pacifique se tient aux Îles Cook du 21 au 24 octobre ©PACMAS
Du 21 au 24 octobre, en présence du Secrétariat de la communauté du Pacifique, le gouvernement des Iles Cook et le Forum des îles du Pacifique se retrouvent pour promouvoir l’égalité des genres et la participation des femmes dans le développement économique.

A la tête de cette triennale des femmes, un homme : Mark Brown,le ministre des Finances des Îles Cook. Pour lui, ce rendez-vous qui se déroule actuellement aux îles Cook, est "un grand honneur et une grande responsabilité pour notre gouvernement".

Un succès

Durant cette conférence, 20 ministres ont répondu présents et plus de 200 délégués ont fait le déplacement. L'égalité des genres et la réussite du développement d'une nation sont donc au centre de cette conférence avec un objectif : promouvoir la participation des femmes. Face à ce succès, le ministre des Finances a ajouté : "en tant que ministre des Finances, je pense que c'est fondamental de nous assurer de leur contribution à l'économie et d'enlever tous les obstacles et barrières qui empêchent cette contribution".

Légiférer dans le bon sens

Le ministre propose aussi des changements pour encourager une participation plus forte, "notamment autour les lois sur les relations du travail. Le gouvernement a pris des dispositions pour garantir les congés de maternité payés et garantir également la réintégration des femmes dans leur emploi à la fin de ce congé maternité. Il faut légiférer mais c'est un pas dans la bonne direction". 

Les îles Cook : un bon modèle ?

D'après le ministre, les Îles Cook auraient une petite longueur d'avance quand il est question d'égalité des genres : "Dans les services gouvernementaux par exemple, une importante proportion des employés sont des femmes, je dirais la moitié. Le nombre de femmes dans des postes à haut niveau est en augmentation, un certain nombre de femmes sont chefs de cabinet dans les ministères. Le manque de représentation se trouve plutôt dans l'arène politique et au Parlement, un véritable contraste par rapport à toutes ces femmes qui occupent des postes de direction."

Les parlementaires du Pacifique sont conscients de l'importance d'une pleine participation des femmes au développement. L'intégration des femmes est indispensable pour parvenir à un vrai changement. Rappelons qu'il y a quelques mois, les parlementaires du Pacifique s'étaient réunis pour mettre en place une déclaration affin de protéger les femmes de violences.